Aide-toi et le Ciel t’aidera !

Face aux situations de confusion et de souffrance, nous adoptons des comportements différents. Par rapport à ça, il existe deux types de personnes :

  • Certains vivent la situation dans l’inconscience ou dans le déni. C’est à dire qu’ils ne sont pas conscients de la confusion ou de la souffrance ; ou qu’ils refusent de reconnaitre cela comme telles. Ils vont se trouver toute sorte de justifications et d’explications. Souvent c’est l’entourage qui en parle et qui insiste, mais la personne concernée semble ne rien voir, ne rien constater, ne rien reconnaitre vraiment.
  • D’autres personnes arrivent à reconnaître la situation comme une situation de confusion et de souffrance. C’est à dire qu’ils constatent et reconnaissent qu’ils sont vraiment dans la confusion et dans la souffrance.

Parmi ces derniers qui reconnaissent qu’ils sont confus et qu’ils souffrent, il y a aussi deux types de personnes :

  • Certains vont rester dans cette situation en adoptant le mode « Victimisation ». C’est à dire qu’ils vont passer tout leur temps à se plaindre de la situation, à se lamenter et à accuser les autres d’être les seuls responsables de leur confusion et de leur souffrance. Ils vont dépenser beaucoup d’énergie à dénoncer et accuser les autres. Et généralement, ils vont en arrivent à croire que c’est aux autres de les délivrer de leur confusion et de leur souffrance. Ma mère ne me comprend jamais, il faut qu’elle change ! Mes enfants me rendent folle je prie pour qu’ils deviennent sages ! Mon mari me rend malade, je dois le changer. Mon patron va me tuer, je voudrais qu’il meure. Etc…
  • D’autres vont décider de CHANGER la situation en étant EUX-MEME le CHANGEMENT. A la place de la confusion, ils vont chercher à comprendre pour bien agir. A la place de la souffrance, ils vont décider de CREER la joie, le bien-être et le bonheur. Ils vont agir en commençant par s’examiner eux-mêmes.

Il est pénible de constater que, apparemment, la plupart des femmes vivent leurs situations de confusion et de souffrance dans l’inconscience, dans le déni et dans le mode « Victimisation ». J’entends souvent dire « Oh, tu sais, ici c’est TOUJOURS comme ça. On y peut rien. On est habituées. Les hommes sont comme ça. On ne peut rien changer. Je m’en fous. C’est Dieu qui a fait ça comme ça. La femme doit toujours pardonner et tout supporter. Les hommes sont mauvais. C’est toujours la méchanceté des hommes. Ils sont TOUS malades. On souffre mais ce n’est pas grave. Je ne peux pas quitter à cause des enfants. J’ai peur. Je ne peux pas m’en sortir. Je ne veux pas y penser. Dieu fera. J’ai confié le problème à la Vierge Marie. Qu’est-ce que les gens vont dire ? Il le faut car une femme doit se marier. Etc… »

Plus j’entends des choses comme ça et plus je me pose des questions. Au début biensur je me demandais POURQUOI les femmes pensent des choses comme ça ?! Pourquoi elles n’ont pas confiance en elles ? Pourquoi elles ne croient pas en leurs capacités ? Pourquoi elles laissent faire sans aucune résistance ? Pourquoi elles aiment se victimiser sans rien entreprendre pour changer les choses ? Etc…J’ai eu la grâce d’avoir la réponse. Une réponse toute simple et tellement vraie : C’est parce c’est comme ça qu’elles SONT pour le moment ! Il y a une citation de Deepak Chopra que j’aime bien et qui dit ceci : « Ça aide beaucoup de se rappeler que chacun fait de son mieux selon son degré de Conscience ». Toutes les femmes qui pensent ces choses ne font que leur mieux. Elles sont à leur niveau, dans des contextes particuliers avec des paramètres particuliers à chaque femme et à chaque situation. Nous devons accepter cette réalité avant de vouloir la changer éventuellement.

Mais au delà de l’acceptation, que faut-il faire ? Est-ce que nous allons croiser les bras et attendre des miracles ? Je pense que non. Je crois vraiment que chaque personne est capable de se changer, de se développer, de s’améliorer, de croire en ses capacités et de trouver des solutions en elle-même. Je crois que chaque personne est capable de prendre conscience que la victimisation et l’inaction ne résolvent jamais les problèmes et que si on veut un monde meilleur on doit être soi-même une personne meilleure. Je crois que chaque femme peut pendre conscience qu’elle est l’unique responsable de sa vie, de sa joie, de son bonheur, de son bien-être et qu’elle ne peut pas donner ces choses aux autres si elle-même n’en possède pas !

Chaque fois qu’une femme décide de rester dans une situation de confusion et de souffrance sans rien faire en se disant qu’elle le fait pour ses enfants, elle doit se demander ce qu’elle va communiquer à ses enfants en étant triste, déprimée, frustrée, colérique, anxieuse, jalouse etc…Elle doit faire l’effort de s’ IMAGINER ce que serait sa vie et ce qu’elle gagnerait si elle vivait plutôt dans une situation où elle est contente, joyeuse, heureuse et débordante d’énergie positive et d’enthousiasme.

Chaque fois qu’une femme décide de rester dans une situation de confusion et de souffrance sans rien faire en se disant qu’elle essaye de respecter des normes ou des dogmes, elle doit se demander si elle pense vraiment qu’elle a été crée pour respecter les normes et les dogmes dans la confusion et la souffrance. Elle doit se demander si ces dogmes pourront l’aider le jour où elle va commencer à développer des maladies bizarres et « incurables » causées par les stress, la colère, la rancœur, et l’anxiété.

Si toi, femme, tu ne sais plus sourire, tu ne sais plus rire. Si ton Cœur ne se sent pas bien, prends une pose et effectue des analyses sur-toi-meme. Regarde dans le miroir et prends conscience que la personne que tu vois est la seule qui peut changer ta vie et changer ton environnement. Ne cherche pas ailleurs ! Et même si tu es très croyante et que ta philosophie est celle de « Le Secours me viendra de l’Eternel », rappelle toi qu’on dit aussi « Aide-toi et le Ciel t’aidera ».

N’aie pas peur de questionner tes croyances les plus encrées parce que les croyances ne sont que des pensées qui ont été implantées en toi comme de sorte de logiciels ! Tu peux les désinstaller et en installer d’autres.

N’ai pas peur de ce que les autres diront de toi parce que ce que les autres pensent de toi ne sont pas tes affaires ! Les pensées des autres ne te définissent pas sauf quand tu y crois toi-même. Préoccupe-toi plus de ta Conscience car elle est ce que TU ES et préoccupe-toi moins de ta réputation car elle est ce que les autres pensent de toi.

N’aie pas peur de comment tu pourras survivre, parce que toutes les choses sont des grâces et Dieu est au contrôle. Si tu crois en Dieu pourquoi tu as peur de comment tu vivras demain ? Est-ce toi qui contrôles la Vie dans l’Univers ? Non.

Alors aie Confiance et garde la Foi.

Peace & Love

AmaZone

Auteur : Faby I. AmaZone

Auteure et Blogueuse. Passionnée par le Bien-être, le Développement Personnel, la Santé Mentale et comportementale, le Développement Personnel et la Spiritualité.

1 réflexion sur « Aide-toi et le Ciel t’aidera ! »

  1. Dommage que la plupart des femmes africaines ne sont pas assez éduquées pour prendre des décisions qui vont à l’encontre de dogmes et normes sociétales. Elles acceptent de subir et sacrifient leur existence au ‘bénéfices’ de leur progénitures. Même celle qui sont éduquées et intelligentes ne prennent pas facilement du courage pour dénoncer et s’assumer de partir. À cela s’ajoute la dépendance financière vis-à-vis de leur détracteur, cette position les réduits au silence. Bien sûre que les problèmes dans des couples existent, mais mieux vaut vivre seul que de vivre en couple malheureuse. Dieu hait le divorce mais il est un Dieu de paix. Peace and Love AmaZone

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s