Entre la Santé et la Maladie il n’y a qu’un pas…

Quand j’entends les gens dire que nous ne pouvons pas dire si une personne est un Manipulateur Pervers Narcissique (MPN) parce que nous ne sommes pas des médecins, cela me fait bien sourire. Ça me fait penser à ces fausses idées qu’on nous a inculquées comme quoi seuls les gens qui sont passé par les Facultés de Médecine peuvent savoir la maladie dont nous souffrons et nous en guérir !

Je crois qu’on n’a pas besoin d’avoir un diplôme en Médecine pour constater des symptômes et pour savoir que ces symptômes correspondent probablement à une maladie x…

Je suis mère et je passe mon temps à toucher les fronts des enfants, à surveiller l’aspect de leurs selles et à regarder dans leurs bouches et dans leurs yeux…Pourquoi je fais cela ? Eh bien, juste pour vérifier si tout va bien, si la santé y est ou pas. Parce que si je constate de la fièvre, de la diarrhée, des irritations etc…Je vais savoir qu’une maladie est là ! Je peux ne pas connaitre le nom scientifique de la maladie. Cela n’empêche que je sais qu’elle est là est que c’est une maladie.

La même chose pour les comportements. En analysant certains comportements (chez nous et chez les autres), on peut savoir qu’ils sont signe d’un malaise ou d’une maladie. Que cette maladie s’appelle Manipulation et Perversion Narcissique, ou qu’elle s’appelle X ou Y, ça ne change en rien le fait que c’est une maladie.

Aussi, comme on le dit tout le monde est fou mais il y en a qui sont plus fous que d’autres. Quelque part, nous sommes tous des manipulateurs. Okay ! Quelque part nous sommes tous des pervers. Okay. Quelque part, nous sommes tous des narcissiques. Okay ! MAIS cela ne change en rien le fait que pour certaines personnes la manipulation, la perversion et le narcissisme tournent en véritable psychopathologies. Entre la Santé et la Maladie il n’y a qu’un pas. Personne n’est à l’abri…Toutes les maladies commencent petitement et s’aggravent progressivement lorsqu’elles ne sont pas correctement prises en charge pour être soignées. Sachons identifier les comportements alarmants, les reconnaitre et les accepter afin de les supporter ou … de les fuir !

Voici une liste non exhaustive des comportements qui peuvent nous aider dans cet exercice :

*************************************************************************************************

LA MANIPULATION

Manipule son partenaire dans tous les domaines et particulièrement dans le domaine de la Sexualité (Fais croire au partenaire qu’elle est la responsable des pulsions et des déviances sexuelles du MPN). Manipule l’autre sur les notions de dépendance dans un couple en insistant sur le fait qu’il est nécessaire d’être dépendant de l’autre. Manipule l’autre sur les notions d’amitié en émettant des jugements de valeurs négatifs sur les amis et amies choisies par le partenaire. Manipule le partenaire pour l’isoler en l’éloignant progressivement de ses parents et de tous ses amis.

LA COMMUNICATION CONFUSIONISTE

Utilise des phrases longues et des expressions complexes de façon à noyer les autres qui essayent alors de fournir des efforts pour tenter de le comprendre. Essaye d’attaquer les arguments des autres en insistant sur le vocabulaire de quelques mots alors qu’il a bien compris le message global. Dis que les autres ne le comprennent pas, ne le comprennent jamais. Dis à chaque personne que c’est seulement avec elle qu’il a ce genre de difficultés de communication alors qu’en réalité tous ceux qui le côtoient reconnaissent sa communication confusionniste.

L’HYPOCHRISIE

Sait simuler des émotions qu’en réalité il ne ressent pas vraiment, tels que les regrets, de l’empathie, de la pitié, de l’amour etc…Sait simuler de pardonner et d’être compréhensif. Sait simuler la compassion et l’envie de faire plaisir aux autres alors qu’au fond il ne pense qu’à ses intérêts.

L’EXIGENCE DE TOUT JUSTIFIER

Demande souvent aux autres de s’expliquer, de se justifier chaque fois qu’il estime cela nécessaire. Exige des réponses et des explications sur leurs actions, leurs réactions, leurs paroles et mêmes leurs pensées, si jamais ils les partagent avec lui. Leur demande souvent de juger eux- même leur choix en leur demandant par exemple « Penses-tu que ce que tu fais est bien ? ou Selon toi est-ce qu’il est normal qu’une personne fasse ou dise ceci cela ? »

LA VICTIMISATION ET LA CULPABILISATION DES AUTRES

Adore se mettre en position de Victime. Une victime digne, forte qui positive et qui se bat malgré que « la vie » ne lui fasse pas de cadeaux. Peut dire facilement qu’il est victime de son partenaire, victime de sa famille, victime de son environnement, victime de la vie, victime du hasard, victime de tout, victimes des comportements des autres, etc…

Essaye toujours de culpabiliser les autres de façon subtile en disant des choses qui leur feront croire que tout ce qui se passe de « mal » est de leur faute. N’hésite pas à dire que les autres sont du coté du Diable ou qu’ils font entre le Diable dans sa vie. Renverse toujours la situation pour se présenter en victime quel que soit ce qui s’est passé et quel que soit son rôle dans ce qui s’est passé.

LA PROJECTION DE SA REALITE SUR LES AUTRES

Va penser et se convaincre que les autres sont des hypocrites et des infidèles. Va imaginer que les autres cherchent à lui cacher des choses et à le manipuler. Va penser que les autres lui mentent sur tout ce qu’il ne peut pas vérifier lui-même.

LA CROYANCE QUE TOUT LUI EST DÛ

Se comporte comme si il n’a pas besoin de faire des efforts pour plaire aux autres, pour les écouter, pour écouter leur besoin, leurs envies afin de les satisfaire. Demande toujours des choses qu’il n’est pas capable de donner aux autres. Critique facilement les autres sans être capable de se faire les mêmes critiques. Exige que les autres passent leur vie à s’occuper et à se soucier de lui sans que lui ne s’occupe ou se soucie vraiment des autres. Exige que les autres lui soient fidèles et royal tout en étant infidèle. Exige que les autres lui disent toujours la vérité tout en en étant un menteur pathologique. Exige que les autres lui accordent sa liberté tout en refusant d’en faire pareil pour les autres. Exige que les autres le respectent tout en humiliant les autres. Exige le que les autres lui fassent confiance tout en étant un être paranoïaque, susceptible et suspicieux. Exige que les autres lui racontent leurs difficultés de vie tout en refusant de raconter ses propres difficultés de vie aux autres.

L’EXPLOITATION DES AUTRES COMME DES OBJETS

Cherche toujours à faire appel aux autres pour régler ses problèmes, réaliser ses rêves ou combler ses besoins. Ne prendra jamais en compte le fait que peut-être les autres n’aiment pas faire ce qu’il leur demande ou que cela leur nuit ou les ennuie. Ne prends jamais en compte le fait que les autres trouvent parfois ses demandes ridicules, exagérées, enfantines ou inutiles. Ne prends jamais en compte le fait que peut-être les autres n’apprécient pas la façon dont il les utilise.

LA VIOLENCE PHYSIQUE

Est violent physiquement en frappant sur l’autre personne ou sur un objet. Ou fait tout pour s’en aller ailleurs par peur d’en arriver à frapper l’autre.

LES MOTS BLESSANTS, STRESSANTS OU TERRIFIANTS

Dis des mots blessants sans aucune gène et refuse toujours de revenir sur ces mots pour s’en excuser sauf si c’est dans un cadre de manipulation afin d’atteindre un objectif donné. Utilise facilement des expressions stressantes ou qui peuvent terrifier les autres ; et ne regrette pas d’avoir causé du stress ou de la terreur.

LA RANCOEUR

Garde en mémoire tous les incidents et les problèmes survenus dans le passé et les ramène sur le tapis dès qu’il estime en avoir besoin. Ne pardonne pas vraiment à ceux qui l’ont offensé. Peut parler des choses passées il y a 5, ou 10 ans, même quand les autres personnes concernées sont déjà passées à autre chose depuis longtemps.

LA VENGEANCE

Se venge de tout ce qu’il estime être un affront. Veut se « battre jusqu’au bout » pour se défendre si il estime que les autres l’attaquent ou lui font une déclaration de guerre.

LA PARANOÏA

Imagine que les autres voudraient lui faire du mal, d’où son refus de partager les vraie informations personnelles de sa vie avec d’autres personnes, mêmes ses « meilleurs amis ». Imagine que les gens qui le connaissent passent leur temps à parler de lui et à comploter contre lui. Focalise sur l’idée que les autres lui mentent ou pourraient lui mentir. Constitue des dossiers sur les autres afin de les utilise en cas de besoin s’il doit « se défendre ». Peut coder les noms des contacts dans son téléphone. Peut s’interdire de parler au téléphone en présence d’autres personnes.

LES INCOHERENCES ENTRE CE QUI EST DIT ET CE QUI EST FAIT

Affirme adhérer à des théories et des philosophies de vie mais se comporte de manière contraire à ces mêmes-théories. Promet des choses et fait l’exact contraire. Peut se positionner publiquement contre les violences faites aux femmes alors qu’il maltraite sa femme. Peut se positionner publiquement contre l’écologie et la gestion rationnelle des ressources mais continuer avec le gaspillage de l’eau, de l’énergie, de la nourriture etc….Fais la promotion de l’hygiène publique tout en étant incapable de garder l’hygiène dans sa maison. Va se dire expert en lutte contre les MST tout en étant un infidèle notoire qui multiplie les partenaires sexuels et qui ne se protège pas. Se fait passer pour un homme extrêmement généreux alors qu’il est un manique de l’argent et un avare dans la vie de tous les jours.

LES CAPRICES ET LES REACTIONS INFANTILES

Se comporte souvent comme un petit enfant. Malheureux un instant et heureux l’instant d’après si on lui donner ce qu’il désire. Boude, tourne le dos, refuse de répondre, refuse de communiquer, s’en va sans rien dire, raccroche au nez. Refuse d’apprendre, prends personnellement chaque critique comme un affront ou une déclaration de guerre.

L’IRRESPONSABILITE

Initie des situations compliquées avec beaucoup d’engouement et s’en détache rapidement et facilement dès que les choses commencent à tourner mal ou à se compliquer davantage.

LES CHANTAGES ET LES MENACES

Fais chanter les autres afin d’obtenir ce qu’il veut. N’hésite pas à menacer de se suicider, de tuer les autres ou de les nuire par tous les moyens possibles. Peut dire qu’il va se débrouiller pour rendre les autres fous.

LE MENSONGE PATHOLOGIQUE

Ment souvent, presque tout le temps et de manières très subtiles et convaincantes. Invente des histoires ou déforme des histoires existantes à son avantage. Raconte des histoires invraisemblables. Peut s’inventer des vies si c’est nécessaire pour lui. Raconte aux différentes personnes des choses différentes sur un même sujet en fonction de ce qu’il poursuit comme objectif chez chaque personne. Dis qu’il ne ment JAMAIS (ce qui est aussi un mensonge).

LE BESOIN PATHOLOGIQUE DE TOUT CONTROLER ET TOUT VALIDER

Exige qu’on lui demande « son avis » ou son « autorisation » pour la quasi toutes les choses, même les plus insignifiantes. Si cela n’est pas fait comme il faut, il va réagir en boudant, en se plaignant et en refusant d’admirer/apprécier tout ce qui est fait sans son avis ou son autorisation.

LE BESOIN PATHOLOGIQUE D’AVOIR RAISON

Quel que soit le sujet, veut toujours avoir raison ou avoir le dernier mot. Fait tout pour se montrer ouvert d’esprit alors qu’en réalité il est frustré si on ne lui prouve pas que l’on croit qu’il a vraiment raison.

LE BESOIN PATHOLOGIQUE D’ETRE CELUI QUI CONNAIT

Ne supporte pas qu’on lui fasse connaitre qu’il ignore une chose et qu’il a besoin d’apprendre quelque chose. Ne supporte pas qu’on lui fasse savoir que son raisonnement est illogique ou biaisé. Ne supporte pas qu’on lui dise qu’il n’a pas bien compris une situation.

LE BESOIN PATHOLOGIQUE D’ETRE CELUI QUI FORME LES AUTRES

Donne aux autres des leçons de morale et de savoir vivre. Dicte aux autres comment il faut se comporter dans la Vie sans pour autant en montrer l’exemple dans les actes.

LE BESOIN PATHOLOGIQUE DE JUGER LES AUTRES

Focalise énormément sur l’analyse des choix des autres pour juger si leurs paroles sont bonnes ou mauvaises, si leurs actions sont bien ou mal ; si les autres font leurs devoirs etc…Veut s’assurer que tout le monde comprends ce qu’il faut faire (c’est à dire ce que lui pense qu’il faut faire) et la manière dont ça doit être fait. Cherche à détecter si les choix des autres sont normaux, etc…

LE BESOIN PATHOLOGIQUE D’ ÊTRE ADMIRé, APPLAUDI ET RECOMPENSé

Cherche toujours de l’admiration et des applaudissements. Veut impressionner les autres avec sa personnalité extraordinaire. D’où sa propension à parler de lui et de ses qualités exceptionnelles. Peut focaliser l’attention des autres pour leur parler de ce qu’il a fait, des défis qu’il a relevés, des prix qu’il a gagnés. Va s’attendre à ce qu’on le récompense par des cadeaux s’il réussit quelque chose.

LE MIMETISME DES VALEURS

Fais n’importe quoi en essayant d’imiter les croyances et les pratiques des autres. Va tenter de faire croire aux autres que sa froideur émotionnelle correspond à un choix d’être « zen ». Va tenter de faire croire aux autres qu’il est conscient de tout ce qu’on lui reproche mais qu’il a choisi de rester « serein » et droit dans ses bottes.

LE RENIEMENT DES AUTRES

Peut facilement couper tout contact avec ses parents, ses frères/ses sœurs ou ses amis si ceux-ci l’ont contrarié (par exemple si il estime qu’ils ne l’ont pas assez respecté, ou qu’ils ne font pas les bons choix, ou que leurs réactions ne sont pas bien, s’ils ils lui reprochent des choses, etc..). Peut demander/exiger que les autres fassent la même chose en reniant leurs parents ou leurs amis à eux si lui, il estime que cela est nécessaire pour une vie « harmonieuse ».

LA FROIDEUR EMOTIONNELLE

Est totalement incapable de se mettre à la place des autres pour sentir leurs douleurs, leurs souffrances, etc…Fais preuve de froideur et d’insensibilité. Ne ressens aucune empathie, aucune compassion. N’a pas honte. Ne regrette aucun geste fait par lui quel que soit le mal que ça a fait aux autres. S’excuse rarement. Ne demande pas pardon. Dis n’avoir peur de rien.

LES PLAINTES INCESSANTES

Se plaint tout le temps ; de tout et de rien. Remarque directement et premièrement ce qui ne va pas, ce qui cloche, ce qui manque, etc… Sait détecter rapidement les défauts, des défaillances, les erreurs, les échecs, les limites, etc… Adore critiquer et juger négativement ce qui est fait ou ce qui est dit par les autres.

LA MEGALOMANIE

Ramène tout à lui très rapidement et très facilement. Se comporte et parle de lui comme si il est l’Alpha et l’Omega. Dis continuellement combien il est fier de lui et de ses réalisations. Peut dire des choses comme « Je suis ton dieu, Je suis ton chef, Sans moi tu n’es rien, Tout ce que tu as c’est grâce à moi, Tu as la chance que moi je t’aime, Tu ne trouveras jamais personne d’autre, Sans moi, tu finiras seule et malheureuse, etc… ».

L’INGRATITUDE

N’a pas l’habitude de focaliser sur les choses qu’il a dans sa vie pour rendre grâce afin d’en être heureux. Ne dis pas souvent MERCI. N’a pas l’habitude de reconnaitre franchement et de dire aux autres qu’il apprécie leurs présences, les services rendus, les moments partagés, les sacrifices consentis, les concessions données, etc…

LES EXAGERATIONS

Exagère les paroles et les actions des autres afin de les utiliser dans le sens de ce qu’il veut, notamment dans lorsqu’il veut se victimiser ou culpabiliser les autres. Utilise facilement les termes comme « Jamais », « Toujours » « Personne », « Tout le temps » « Tout le monde », « en aucun moment », etc…Peut affirmer : « J’ai toujours fait le nécessaire, Personne ne s’occupe jamais de moi, Tout le monde me déteste, Je ne me sens jamais apprécié, En aucun moment, on ne me respecte, Je n’ai jamais eu la Paix, Il n y a jamais d’harmonie, Tu ne me comprends jamais, On me fait souffrir tout le temps, etc… »

L’IGNORANCE DES REALITES SPIRTUELLES

Parle de Dieu et du Diable à tout bout de champs. Croit qu’il est le créateur de ses enfants. Ignore la différence entre Qui il est vraiment et son égo, son mental, son masque social, son corps physique. Ignore la loi du Karma et ses implications. Ignore la puissance de la pensée positive. Ignore la puissance des paroles que l’on prononce et des mots que l’on écrit. Ignore la puissance de la Gratitude et de la Foi. Ignore l’importance du Pardon sincère. Ignore l’importance de la Compassion et de la Tolérance. Ignore la notion d’Amour Universelle.

LE DENI

Refuse d’envisager qu’il a peut-être un problème. Refuse de se remettre en question. Refuse les conseils. Refuse les suggestions d’amélioration. Refuse de changer. Ignore ou nie totalement sa maladie.

LA FIERTE DE SA PSYCHOPATHOLOGIE

Dis être fier de ce qu’il est et de tout ce qu’il fait. Fais de tous ses symptômes un mode de vie. Est convaincu d’être dans la Vérité et de vivre selon la volonté de Dieu.

ETC ETC…

Ainsi de suite (…)

Peace & Love

AmaZone

Auteur : Faby I. AmaZone

Auteure et Blogueuse. Passionnée par le Bien-être, le Développement Personnel, la Santé Mentale et comportementale, le Développement Personnel et la Spiritualité.

6 réflexions sur « Entre la Santé et la Maladie il n’y a qu’un pas… »

  1. C’est dur vraiment de vivre avec un tel homme. Avant je pensais que c’était question d’éducation mais là c’est vraiment le symptôme d’un malade qui s’ignore et qui ne veut pas se/faire soigner. Comment donc vivre ou en découdre avec un pareille homme?

    J'aime

  2. merci pour cet article. il est important de souligner que tous les MPN ne presentment pas TOUS ces symptoms et signes. ils peuvent simplement en presenter quelques uns. ce qui est important c’est de se demander comment VOUS le vivez? etes vous à l’aise ou sentez vous qu’il y a deja quelque chose qui ne va pas? comment est votre  »dependance » et vos relations avec autrui? etes vous violenté(e) physiquement et emotionellement? Vous arrive-t-il de croire que son comportement narcissique est lié à quelque chose que VOUS avez fait ou que VOU N’AVEZ PAS FAIT? si vous repondez oui à ces questions, peut etre bien que vous vivez avec un MPN… alors cherchez de l’aide! Aziza

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s