Rubrique [Elise vous écoute] – Questions de C.I.

Elise a écouté le témoignage et les questions de C.I. que voici :

<< Merci car je viens de découvrir pas mal des choses. Car il y a de cela quelques mois je suis sortie avec mon Ex. et que je cherche aujourd’hui à comprendre son vrai rôle dans ma vie. J’ai compris trop tard que c’était un psychopathe en me ressourçant sur internet mais comme tu dis les africains n’accordent pas d’importance aux troubles mentaux.

Avec lui je me posais la question de savoir après tout ce que j’avais fait pour lui comment n’était-il pas capable d’éprouver de l’empathie. Il m’a fait passer l’enfer. Insultes, dénigrement, harcèlement jusqu’à publié en partie mes photos nues sur le net.je t’assure que pendant un moment j’ai pensé à me suicider et oui il me l’avait souhaité aussi pour lui je devais souffrir jusqu’au suicide. Mes nuits n’étaient plus sources de paix .mon être et mon âme me reprocher d’être sorti avec lui.

En fait le garçon me reproche de l’avoir quitté malgré nos désaccord .je devais rester avec lui.car la rupture n’est pas un choix pour lui.et comme j’avais brisé les règles je devais payer absolument et à n’importe quel prix.

Mais aujourd’hui je m’en veux toujours et je me pose la question de savoir comment j’ai pu attirer un être pareil dans ma vie. Et dire que c’est un chrétien quelqu’un qui connaît Dieu.

Si tu peux m’aider, comment tu t’es prise pour te reconstruire intérieurement. Car je me pose la question si je dois absolument aller consulter un psychologue. Car je n’arrive pas à trouver à la paix avec moi même. Je m’en veux encore

Je t’en suis vraiment reconnaissante pour ce savoir que tu tiens à partager .te lire me procure beaucoup de soulagement. Je me vois à travers tes phrases et mots .j’avoue que cela est très encourageant de voir que face à de telle situation il y’a des personnes qui arrivent à s’en sortir donc pourquoi pas moi?

A travers ta description du MPN je retrouve tout les moments passés mais le plus dure c’est d’accepté cela. Je ressens un sentiment d’injustice. Surtout après la jeunesse que j’ai eue. Toujours être forte .être un exemple pour ses frères et soeurs.se battre pour rester debout et se faire respecté mais avec mon Ex j’ai presque mis ma fierté de côté j’ai aidé, pardonné pire encore supporté et culpabilisé jusqu’en perdre ma joie de vivre.
Mais j’ai encore une question est ce normal que je ressente de plus en plus besoin de m’isoler
?

Je t’assure que je suis très en colère contre moi.>> -C.I.

 

Réponse de Elise

Chère C.I.

Merci beaucoup pour ce message et de ton courage de parler des choses si difficiles. Alors si je comprends bien, tu es séparée avec ton ex, en même temps tu continues de vivre les conséquences que cette relation a pu causer sur toi. Cela n’est que normal, vu l’ampleur de la violence qu’a exercé ton ex sur toi et en partie nous pouvons le comprendre si nous pouvons un peu analyser le phénomène qu’est la violence faite aux femmes.

Donc, la violence dans le couple peut prendre différentes formes. Elle peut être physique (donner des coups, des gifles, pousser, tirer des cheveux, etc.) ceci est la forme la plus visible; elle peut aussi être verbale (ex : des insultes, critiquer, blâmer, rabaisser l’autre dans le but de la blesser, la traiter des noms); elle est aussi psychologique : une attaque à la valeur personnelle de l’autre : (par des gestes, un regard, du harcèlement, rejeter, se moquer, propager des rumeurs, le fait de rabaisser tous les jours, questionner tes capacités, te traiter d’idiote, de contrôler tes faits et gestes, etc.) celle-ci est la plus subtile, et je la trouve plus domageante car elle attaque l’âme de l’individu et la victime ne s’en rend pas compte tout de suite, elle est très subtile, tu y crois, tu penses que ce qu’il dit est vrai; elle peut aussi sociale (le partenaire essaie d’isoler sa conjointe de tout le monde, il t’empêche de voir tes amis, ta famille, de les téléphoner, de recevoir des gens à la maison, participer aux sorties, soi-disant qu’il n’aime pas tel ou tel de ton entourage etc.); elle peut aussi prendre une forme économique : contrôle les finances du couple (ex :ne pas avoir droit à l’argent, ne pas acheter des choses nécessaire dont on a besoin, forcer la conjointe à remettre tout son argent, gaspiller tout l’argent, endetter la famille, etc.) et enfin, elle peut être sexuelle : forcer une personne à avoir de relations sexuelles sans son consentement(ex : l’obliger à faire des choses sexuelles dégradantes, l’exposer aux scènes sexuelles, l’obliger à regarder la pornographie, faire des appels obscènes, etc.). Tout cela a bien sur un impact sur le mental de la personne qui le vit.

La violence dans le couple aussi consiste à un cycle vicieux qui consiste en 4 phases

  • une période de tension : il est tendu, irritable, un rien l’énerve, tu as peur et tu sens que tu marches sur les œufs,
  • ensuite il y a une crise: un évènement déclenche sa colère, il frappe, il insulte, il te traite des noms, tu as peur, tu as honte, tu es triste, un mélange de sentiments de colère, de peur, de confusion, de désespoir se passent dans ta tête,
  • une période de justification : on entend souvent des phrases comme : si tu ne m’avais provoqué, je ne t’aurais pas frappé, ou dit ceci ou cela, tu te sens responsable en partie ou en totalité,
  • et enfin une période de lune de miel ou de promesses : il s’excuse, il te donne des cadeaux, tu espères qu’il changera, tu as un sentiment de pouvoir sur la situation, tu te dis que tu sais comment éviter une autre crise et le cycle reprend.

Voici quelques conséquences les plus observés chez la personne qui vit la violence : l’anxiété, l’inquiétude et la peur, une culpabilité, une faible estime de soi, s’auto-dévaloriser, s’autocritiquer, une dépression et dans les cas graves le suicide.

Alors pour revenir à toi ma belle dame, je vois dans ton commentaire ou tu dis, qu’à un certain moment, tu te disais, comment ai-je pu attirer une personne pareille dans ma vie? Tout d’abord, ce n’est pas de ta faute qu’il soit ce qui il est…prenons une pause, arrêtons de nous blâmer, car c’est exactement ce que les abuseurs veulent, de nous dire le pourquoi et le comment il est comme il est. On sait pas, c’est lui, qui a un problème, ce n’est pas nous qui ont attiré ces problèmes. Même la plus belle, la plus instruite, la plus intelligente des femmes du monde peut se trouver dans une situation de violence.

Lorsque nous choisissons nos partenaires, il y a bien sûr des valeurs qui nous attirent chez eux, il y a ce que nous connaissons, il y a ce que nous ne savons, il y a des choses qu’ils font consciemment ou d’autres qu’ils font inconsciemment. Ce qui est sûr, nous ne pouvons pas prétendre les connaitre à 100%. Les gens, dépendamment de beaucoup de facteurs entre autres leur enfance, leur personnalité, leur expériences personnelle sur la conception du couple, le niveau de stress, etc. peuvent adopter un comportement dérangeant, et s’en rendre compte ou pas!

Alors que pouvons-nous faire? Tout d’abord se dire que l’on ne peut que changer Soi-même. C’est un processus…une chose qui peut marcher, est de regarder la vie avec des lunettes roses : accepter notre passé, et arriver à une conclusion que malheureusement nous ne pouvons pas aller en arrière et changer quelque chose. Mais que heureusement nous avons la capacité de changer certaines choses qui nous arrivent. Comment peut-on apprendre de nos expériences passées et les transformer en témoignages pour le présent? Comment est-ce que cela peut nous aider à apprendre? Comment cela peut nous être utile? Quels sont les choses positives que nous avons qui nous rendent heureuses? J’aime bien l’idée de prendre un papier et écrire les choses positives qui nous arrivent dans notre vie et en parallèle faire la même chose pour les choses négatives. Notre cerveau a tendance, à nous jouer des tours, et se concentrer sur les pensées négatives ou les choses négatives. , mais sais-tu que tu es maitre de ton cerveau? Que c’est toi qui peux choisir tes pensées? C’est difficile, je sais, pouvoir filtrer, de remarquer les pensées négatives et les transformer en pensées aidantes. C’est un exercice qui demande de pratiques mais on peut y arriver, pour retrouver un sentiment interne apaisant et agréable. Ayons le courage d’être attentive à notre corps, chaque fois, notre corps nous communique, de comment nous nous sentons…si notre moral est plus bas, que peut-on faire pour recharger les batteries? Est-ce être entouré des gens qui nous aiment? Est-ce faire quelque chose de bien à une autre personne? Est-ce la musique? Le sport, la prière? …. Et lorsqu’on sent que l’on perd la boule, notre cœur bat vite, on se concentre pas, on a l’impression que l’on devient malade… comment est-ce que nous pouvons nous calmer et relaxer? Est-ce prendre des grandes respirations, des étirements, de l’activité physique, rigoler, regarder un film amusant, juste quelques idées, donc l’important est de trouver ce qui marche pour toi. Et je t’encourage, de consulter un psychologue, car ça aide beaucoup à comprendre en profondeur, ce qui s’est passe et t’accompagner dans un processus de guérison.

Sur ce, bonne chance, j’espère que tu retrouves ta paix intérieure. Rappelle-toi, la paix est en nous, ce n’est pas à l’extérieur de nous que l’on doit la chercher, réapproprions-nous de notre pouvoir afin de décider ce que nous voulons être. Il y aura toujours des mauvais jours, mais nous pouvons avoir le courage de les transformer en jour meilleur, petit à petit, nous sommes capables d’y arriver.

Elise Ka.

Auteur : Faby I. AmaZone

Auteure et Blogueuse. Passionnée par le Bien-être, le Développement Personnel, la Santé Mentale et comportementale, le Développement Personnel et la Spiritualité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s