Pour en découdre, nous devons relever NOTRE niveau.

Jessy m’a demandé : « Comment donc vivre ou en découdre avec un MPN? »

Je pense qu’il n’y pas une façon unique de vivre avec un MPN. La façon de vivre ces expériences dépend de chaque femme et de sa personnalité. Ça dépend aussi du contexte avec différents paramètres d’ordre social, culturel, religieux, économique, etc… Nous sommes tous différentes et les MPN sont aussi différents. Chacun a sa façon de s’adapter aux expériences de la vie. Mais dans tous les cas, je pense qu’il y a quand même deux phases : la première phase quand on n’a pas encore pris conscience pour reconnaître les comportements d’un MPN chez le partenaire. La deuxième phase quand on a identifié les comportements du partenaire comme des signes de la Manipulation et de la Perversion Narcissique.

De manière générale dans la première phase on gère tant bien que mal, on cherche à s’adapter, on fait les concessions que l’on peut, on essaye de « négocier » pour certaines demandes, on répond aux questions et aux exigences ; on essaye de justifier nos choix et nos croyances ; on tente d’expliquer nos comportements, nos faiblesses et nos erreurs, on essaye d’obéir et de respecter toutes les règles établies, on insiste pour maintenir la communication, etc…On décide parfois d’ignorer tout simplement certaines choses. C’est aussi pendant cette phase qu’on peut décider de chercher à comprendre ; se comprendre soi-même et comprendre l’autre, etc…Parfois on peut décider de SE CHANGER. Mais je pense que la majorité des femmes ne font pas cet exercice. Beaucoup se contentent de pleurer, de se plaindre et de prier en espérant que les choses s’arrangeront un jour ou l’autre.

Dans cette première phase, tout se passe plus ou moins « bien » tant que l’on reste dans le jeu du MPN. C’est à dire tant qu’on lui obéis, qu’on lui montre qu’il a raison, qu’on lui demande pardon, qu’on lui demande les permissions et les autorisations, tant qu’on se confie à lui, qu’on lui promet de faire des efforts pour respecter les règles, qu’on s’engage à rester dans le cadre qu’il a tracé, tant qu’on lui montre notre souffrance et notre confusion et surtout tant qu’on ne lui fait AUCUN reproche par rapport à ce qu’il dit et à ce qu’il fait. Un MPN exige qu’on lui fasse total confiance , qu’on l’encourage toujours et qu’on ne lui fasse que des compliments ! On doit seulement l’admirer dans tout ce qu’il dit et dans tout ce qu’il fait.

Dire que « tout se passe bien » est une façon de parler biensur parce qu’en réalité pour un MPN rien ne va jamais bien ! Il y a toujours des problèmes, des choses qui ne marchent pas, des choses à voir, à revoir, à améliorer et c’est toujours L’AUTRE qui est responsable. Pour un MPN, ce n’est jamais assez bien. Ce n’est jamais assez normal. Ce n’est jamais assez harmonieux. Ce n’est jamais assez tout simplement. Un MPN c’est le champion des paradoxes manipulateurs : il passe son temps à fixer des règles et des principes pour que tout se passe bien et en même temps il se plaint tout le temps que rien ne va parce que l’autre brise les règles établies. Tout est prétexte pour constater que ceci manque, cela n’a pas été fait comme il faut, etc…En réalité les MPN n’aiment pas l’harmonie et la paix. Il ne faut pas que l’autre obéisse trop non plus et qu’il y ait trop d’harmonie, Ce serait ennuyant. Il n’y aurait pas de défis et d’occasion de se plaindre. Voilà pourquoi certains MPN aiment être avec des femmes rebelles parce qu’avec les femmes rebelles, il y a le défi d’essayer de les mettre dans la confusion et dans la soumission. La femme rebelle refusera toujours de faire certaines choses et là ce sera un bon départ pour se plaindre, se victimiser, se venger, garder rancune, etc… Toutes choses qu’un MPN adore.

Quant à la deuxième phase après avoir su qu’on a vraiment affaire à de la Manipulation et de la Perversion Narcissique, je pense que cela dépends du choix qu’on fait ; soit de continuer à vivre avec lui, soit de le quitter. Dans le premier cas, j’imagine que le défi est de supporter tous les comportements en sachant que c’est de la MPN et que ça ne guéris pas. Je ne connais pas vraiment comment la vie se passe dans ce cas ; j’aimerais bien avoir le témoignage des femmes qui ont décidé de continuer à vivre avec des MPN après avoir compris tout ce qui est relatif à cette psychopathologie. Je sais qu’il y a des femmes convaincues qu’elles n’ont pas le choix et qui croient fermement qu’elles sont OBLIGEES de vivre avec des hommes violents. Elles disent que c’est Dieu qui a voulu cela et qu’elles sont donc obligées de subir…Je pense que ces femmes ne sont pas encore prêtes pour changer leurs vies. Elles ne sont pas encore conscientes qu’elles sont les seules responsables de leurs vies. Elles ne croient pas encore en leurs capacités.

Pour celles qui décident de quitter, bien sur on se sent mieux après ; surtout s’il y avait aussi de la violence physique ou des actes sexuels qui font souffrir. Mais parfois la vie peut devenir plus difficile après l’avoir quitté. Comme je l’ai écrit dans un autre article, le défi majeur à relever est d’arriver à ne pas réagir et surtout à ne pas mal réagir aux provocations et de ne pas rentrer dans les manipulations. Etant donné qu’un MPN n’a pas le sens ordinaire de la morale et qu’en plus il n’a pas d’empathie, il va dire et faire toute sorte de choses horribles pour attirer l’attention sur lui, énerver, faire peur ou faire souffrir l’autre personne tout en se faisant passer pour LA victime.

Pour cette même raison, je pense qu’on ne peut pas vraiment en découdre avec un MPN tant que lui considère dans sa tête que l’autre est toujours sa chose à lui ! Cela est surtout le cas, lorsqu’ on a des enfants avec lui. Il va toujours manipuler aussi bien la mère que les enfants. Il va manipuler tout le monde et mettre de la confusion partout. La seule façon d’en découdre avec les MPN c’est de considérer qu’ils sont juste des petits-enfants -capricieux -méchants -inconscients -et -irresponsables et de décider d’agir/réagir en ADULTE-MATURE-CONSCIENTE-ET-RESPONSABLE face à toute parole ou action de leur part. C’est à dire garder notre calme, ignorer au grand maximum toutes leurs caprices et considérer que toutes leurs manies de provocation, de manipulation et de perversion narcissique sont des comportements ridicules des êtres émotionnellement immatures et psychologiquement instables. Cela nous demande de faire un travail sur nous-mêmes afin de relever notre propre niveau de Conscience. Tout un travail, tout un processus d’apprentissage…

En faisant ainsi, on arrive facilement à ne plus rentrer dans leur jeu pour nous laisser manipuler et nous faire blesser. Cela nous évite les sentiments de culpabilité, le stress, les colères, les peurs, les agacements ainsi que les énervements inutiles et dangereux pour notre propre santé. Cela nous libère et cela nous élève.

Je pense que c’est l’unique moyen d’en sortir efficacement en dépensant le moins d’énergie possible et en gardant notre Cœur intact, propre et lumineux.

Peace & Love

AmaZone

Auteur : Faby I. AmaZone

Auteure et Blogueuse. Passionnée par le Bien-être, le Développement Personnel, la Santé Mentale et comportementale, le Développement Personnel et la Spiritualité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s