Responsabilité et Complicité des Femmes dans la manipulation : en sommes-nous conscientes ?

Lorsque nous nous retrouvons dans des situations de souffrance où nous faisons face à la manipulation, nous avons tendance à nous imaginer que les manipulateurs sont LES coupables, les seuls responsables de ce qui nous arrive. Nous avons tendance à nous encrer dans le piège de la victimisation en nous convainquant que nous ne sommes en rien responsables dans ce qui se passe. Dans d’autre cas, nous sommes totalement inconscientes du jeu de la manipulation. Nous préférons ignorer le mal en lui donnant d’autres noms. Cela biensur est plus facile et plus rassurant à court terme, mais cela ne nous aide pas. Ça ne nous aide pas du tout. Je pense que nous avons intérêt à regarder la réalité en face pour prendre conscience de la manipulation et identifier notre propre responsabilité.

« Ce n’est pas facile », direz-vous. Oui. Ce n’est pas facile. Mais cela n’est pas une raison de ne pas le faire. Bien au contraire. On peut essayer. En essayant on fini par y arriver.

Prenons le cas d’une mère qui a un fils manipulateur. Cette femme est-elle capable de détecter ce comportement malsain chez son fils et admettre que son fils est vraiment un manipulateur ou un pervers narcissique ? Cette femme peut-elle prendre le temps de travailler sur elle-même pour se demander quel a été sa responsabilité ? Peut –elle aller dans le passé pour essayer de détecter les choses qu’elle aurait dites ou faites et qui auraient pu avoir un impact malsain sur le développement émotionnel et psychologique de son fils ? Quand elle était enceinte de son fils, quand elle l’a accouché, quand il l’a soigné, la façon dont elle l’a éduqué, l’environnement dans lequel elle l’a éduqué, etc… Pouvons-nous faire cela, nous les mères des hommes ? Si nous ne pouvons pas faire ce travail et si c’est vrai que l’éducation joue pour beaucoup dans la santé mentale ; et si c’est vrai que c’est nous qui devons éduquer les hommes de demain ; quel est notre complicité dans la manipulation ? Quelle est notre part de responsabilité dans ces situations de souffrance qui sont causée par la manipulation et la perversion narcissique ?

Et nous les jeunes mamans qui éduquons encore des petits enfants (les femmes et les hommes de demain) ; pouvons nous apprendre des erreurs de nos mères afin d’essayer de faire mieux ? Pouvons-nous regarder au-delà de nos petites vies actuelles, au-delà de nos petits égos et de nos petits problèmes personnels pour essayer d’identifier aussi les problèmes des autres et les problèmes de la société dans laquelle nous vivons ? Pouvons-nous arrêter de nous plaindre et décider d’être le changement que nous voulons voir ? Pouvons-nous arrêter de maudire l’obscurité et juste allumer des bougies ? Pouvons-nous prendre conscience qu’il n y a pas de séparation entre nos problèmes personnels, nos problèmes familiaux et les problèmes de la société toute entière ? Pouvons-nous prendre conscience que en réglant nos propres problèmes nous contribuons à la résolution des problèmes de la société ? Pouvons-nous méditer cette citation de Mère Teresa : « La Paix du Monde commence à la maison » ? VOULONS-NOUS que les choses changent ? Si oui que faisons-nous pour cela ? Il faut réfléchir !

Prenons maintenant le cas d’une femme qui a un mari manipulateur et ce mari a une maitresse. Ou le cas de deux femmes qui ont épousé un homme manipulateur (polygamie). L’homme manipulateur va manipuler les deux femmes en même temps, chacune de son coté. Souvent et de façon inconsciente, les deux femmes participeront activement à cette manipulation. Il va raconter à Femme 2 que l’autre Femme 1 est une folle qui le fait souffrir et que c’est seulement lorsqu’il est avec Femme 2 qu’il se sent bien. Il dira à Femme 2 qu’elle est la plus belle créature de tout l’Univers et que sans elle franchement il pense qu’il ne peut pas vivre. Il lui dira qu’il l’aime à la folie ! Qu’il voudrait bien rester toujours avec elle mais qu’il est coincé par la folie de Femme 1. Il demandera à Femme 2 de patienter et de comprendre qu’il ne peut pas quitter Femme 1, en tout cas pas maintenant, etc… Evidement Femme 2 le croira. Le jeu de la manipulation, elle n’y verra que du feu. Elle aura pitié de ce bel homme gentil victime d’une folle. Elle voudra le soigner, lui donner de l’amour, de la compassion, du plaisir. Beaucoup de plaisir pour lui faire oublier ce que l’autre Femme 1 lui fait subir. Son égo sera flatté et elle voudra prouver au manipulateur qu’il a vu juste parce qu’elle est vraiment LA femme qui assure ! Sans savoir qu’elle est manipulée et utilisée, elle va rentrer dans le jeu en cherchant à prouver au manipulateur qu’elle mérite cette appréciation et qu’elle saura toujours répondre à ses besoins afin de garder sa bonne note. Elle ne veut surtout pas qu’un jour ce soit elle qui sera appelée Femme folle ! Donc il faut mettre le paquet et faire absolument tout ce que le manipulateur demande. Inconsciemment et pour se rassurer Femme 2 va appeler cela des « preuves d’amour ». Elle fera tout pour être celle qui gagne. Mais gagner QUOI ? Il faut réfléchir !

Simultanément, le manipulateur trouvera des moyens pour faire comprendre à Femme 1 qu’elle est une incapable car elle n’arrive pas à être à la hauteur. Il la fera sentir qu’elle ne vaut rien. Il lui dira qu’elle n’est pas sexy. Il lui dira qu’elle n’est pas performante au lit ou qu’elle lui est incompatible sexuellement. Il lui dira qu’elle ne sait pas cuisiner ou que sa cuisine est sans saveur. Il lui dira qu’elle ne sait pas bien s’occuper de son mari. Il lui dira qu’elle ne sait pas bien s’occuper des enfants, etc… D’une manière tout à fait subtile et malsaine digne des manipulateurs, il éveillera en elle de la culpabilité tout en l’encourageant gentiment à s’améliorer. Et biensur Femme 1 le croira. Elle se dira « Oh làlà Je suis vraiment nulle ! Si j’étais bonne, il ne me trouverait pas tous ces défauts et il ne serait pas attiré par d’autres ! Il faut que je me change pour être parfaite pour lui. Je vais me corriger. Si je ne fais rien, on va me le voler ! ». Son égo sera blessé et elle voudra prouver au manipulateur qu’elle aussi, elle peut assurer ! Et c’est parti ! Femme 1 va commencer son opération « changement-pour-plaire-aux-autres » et se mettre en mode Séduction++ : régime, sports, coiffures, habillement, maquillages, cuisine spéciale, kamasutra, cadeaux etc…Elle va mettre le paquet. Inconsciemment et pour se rassurer Femme 1 va appeler cela des « preuves d’amour ». Elle fera tout pour être celle qui gagne. Mais gagner QUOI? Il faut réfléchir !

Pendant ce temps, le manipulateur sera tranquille dans son coin entrain de savourer les bons résultats obtenus aussi bien chez Femme 1 que chez Femme 2. Il va se féliciter en s’offrant à manger et à boire. Il ira danser. Il voyagera. Il pourra même s’offrir une autre femme (Femme 3) : Et pourquoi pas ? Après tout, les objets sont là pour être utilisés. C’est ça.

Le plus triste dans ce genre d’affaire c’est ce qui se passe lorsque Femme 1 et Femme 2 arrivent à se rencontrer quelque part. C’est la Guerre ! Ce jour là, elles vont se taper dessus c’est sur. Bon, si elles sont des femmes ‘’civilisées’’ elles ne vont pas se battre avec les mains ; Non ça c’est pour les barbares. Elles vont faire mieux : elles vont s’INSULTER ! Merci la civilisation, on s’améliore: on ne se bat plus, on s’insulte (Bah, Voyons !). Il est très intéressant d’être témoins de ce genre de scènes pour écouter ce que les femmes disent et regarder les gestes qu’elles font. C’est à se demander si nous les femmes nous avons un vrai Cœur, un Cerveau et de la Conscience !(?) Le pire, c’est qu’aucune femme ne pense à taper ou insulter le manipulateur, même lorsqu’il est sur le lieu de la scène ! J’ai vu une scène où Femme 1 voulait taper les enfants de Femme 2 avec une bouteille de bière « Aujourd’hui, je vais vous tuer ! Enfants de malheur ! ». Et tenez-vous bien, quand ça se passait, l’homme était tranquillement assis devant sa bière ! Ce sont les autres personnes présentes qui se sont précipitées pour attrapé Femme 1, lui arracher la bouteille et éloigner les enfants de Femme 2.

Le plus bizarre, cette Femme 1 qui voulait tuer les enfants, elle en voulait à Femme 2 d’exister alors que elle-même elle a été Femme 2 avant la mort de la première femme du Monsieur. Ah les femmes ! Avons-nous conscience de notre complicité dans les jeux malsains de la manipulation ? Quels exemples montrons-nous à nos enfants ? VOULONS-NOUS que les choses changent ? Si oui que faisons-nous pour cela ? Il faut réfléchir !

Peace & Love

AmaZone

Auteur : Faby I. AmaZone

Auteure et Blogueuse. Passionnée par le Bien-être, le Développement Personnel, la Santé Mentale et comportementale, le Développement Personnel et la Spiritualité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s