S’offrir le luxe du véritable PARDON

Depuis quelques semaines j’entends des personnes qui disent « Oh làlà ! J’espère que tu vas lui pardonner et que tout va rentrer dans l’ordre ». Et d’autres qui disent « Il faut lui pardonner car Dieu peut l’aider et il va changer », etc… Cela me fait bien sourire. Je me rends compte qu’il y a beaucoup de personnes (surtout les femmes) qui pensent que pardonner à quelqu’un implique de vivre avec lui, d’être en relation avec lui, de rentrer dans ses jeux, d’accepter qu’il nous fasse tout subir ! On pense que pardonner c’est subir, supporter et encaisser en silence ou en lamentations.

On pense que pardonner à l’autre c’est s’abandonner soi-même ! Eh bien, cette conception du Pardon est une façon de voir les choses mais elle n’est PAS MA FAÇON à moi de voir les choses ! Évidement ceux et celles qui disent cela n’ont aucune idée du défi que ça représente de pouvoir pardonner à une personne qui ne pardonne pas vraiment aux autres et qui ne demande jamais pardon aux autres.

C’est un exercice difficile de se pardonner à soi-même. C’est un exercice difficile de pardonner aux manipulateurs pervers narcissiques. C’est un exercice difficile de pardonner aux ego surdimensionnés. C’est un exercice très difficile ! Mais c’est un exercice faisable. Il y a quelque chose de motivant dans cet exercice : c’est que seul cet exercice nous permet d’avoir la vraie Paix de l’esprit et de nous sentir bien. Il est connu que se sentir bien est l’objectif numéro 1 parce que lorsqu’on ne se sent pas bien on ne peut rien créer, on ne peut rien réaliser de bon. Lorsqu’on ne se sent pas bien, on ne vit plus. On existe seulement. Donc nous devons faire l’exercice pour notre propre bien. Mais comment est-ce que nous pouvons arriver à faire cet exercice ? Où est-ce qu’on peut trouver la force pour cela ? Comment faire ?

De mon point de vue, ce qui nous permet de faire cet exercice (et de le faire bien) c’est notre capacité de maîtriser deux choses : d’abord ce que nous croyons sur le PARDON, ensuite ce que nous voulons pour nous-mêmes

A propos des croyances
Que croyons-nous sur PARDON ? Il y a des croyances que nous avons sur le Pardon et qui nous empêchent de savoir pardonner vraiment. Tout d’abord, c’est au niveau de l’utilité du Pardon, QUI en profite vraiment de ce pardon ? Apparemment, dans la mentalité de beaucoup de gens le Pardon est quelque chose qu’on offre aux autres lorsque ils l’ont mérité! On pense que pour pardonner aux autres, ils doivent d’abord venir vers nous, se mettre à genou, supplier, implorer, avouer et demander le pardon ! He he he ! Ego quand tu nous tiens ! Seuls les gens aux égos surdimensionnés ont cette conception du pardon. Comme ils se prennent pour des dieux, comme ils pensent qu’ils sont le centre de l’Univers, ils croient qu’ils sont habiletés à condamner ou pardonner aux autres. On connait leur slogan « C’est MOI QUI DECIDE » ! C’est ainsi qu’un MPN peut passer des années sans parler à toute personne qui n’a pas encore mérité son pardon ! Ils font cela avec leurs amis, leurs enfants, leurs parents, etc…

En réalité, le pardon est quelque chose qu’on s’offre à soi-même pour sa propre survie et son propre salut. Dans la prière ‘Notre Père’, il y a cette phrase qui dit « Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés ». Je ne sais pas si nous arrivons à mesurer la portée et la profondeur de cette phrase ? Nous sommes nombreux à citer plein de prières sans jamais y réfléchir ! Réfléchissons un peu. Ça ne fait pas de mal, bien au contraire. Je demande à Dieu de me pardonner mes offenses de la même façon que moi je pardonne à ceux qui m’ont offensée ! Cela veut dire quoi ? Cela veut dire que si j’attends que mon offenseur vienne vers moi, Dieu attendra que j’aille vers Lui. Si je veux mettre mon offenseur à genou, Dieu va aussi me mettre à genou. Si j’exige que mon offenseur avoue, Dieu exigera que j’avoue aussi. Si je mets des conditions avant d’accorder le pardon à mon offenseur, Dieu mettra aussi des conditions pour me pardonner. Si je retire le pardon à mon offenseur, Dieu aussi me retirera son pardon. Voilà. Je vais être pardonnée COMME moi je pardonne. Donc Je pardonne. Ça ne va plus être perçu comme très difficile parce que c’est pour être pardonnée de la même façon.

L’autre croyance, c’est l’idée que Pardonner est un événement. Quelque chose qu’on fait un jour et puis c’est fini, c’est réussi. Ceci est une erreur fondamentale. Pardonner n’est pas un événement, C’est un PROCESSUS. Pardonner c’est un exercice d’un jour, de chaque jour, de tous les jours et de toujours. Il y a des gens qui disent « C’est difficile !! Je croyais que je lui avais pardonné mais là je sens que je le déteste ! ». Ce genre croyances nous met en erreur car elles nous empêchent de comprendre que nous devons toujours être alertes et ouvertes pour le Pardon. TOUJOURS. CHAQUE JOUR. A TOUT INSTANT.

A propos des Volontés et des désirs
Que voulons-nous ? Je dois savoir ce que je veux dans ma vie. Personne d’autre ne peut savoir cela à ma place. Je suis la seule à savoir ce que je ressens. Chaque personne doit savoir ce qu’elle veut pour sa vie. Si on ne sait pas VRAIMENT ce qu’on veut il est illusoire d’imaginer qu’on pourra l’obtenir !

Je sais que je veux la Paix, la Tranquillité, la Joie, la bonne humeur, l’Harmonie, l’Amour. Le Bonheur. C’est ça que je veux. Si je sais qu’il y a un lieu où je n’aurai pas ces choses, eh bien je n’irai pas dans ce lieu. Si je sais qu’il y a un individu qui arrive à me faire vivre autre choses que ce que je veux, alors j’évite cet individu. Si je sais que lui en vouloir, avoir de la rancœur pour lui, le haïr etc…Si je sais que ces choses vont me mettre dans des états éloignés de ce que je veux, alors je ne vais pas laisser la rancœur et la haine s’implanter et grandir en moi. Donc Je vais pardonner. Ça ne va plus être perçu comme très difficile parce que c’est pour avoir ce que je veux vraiment.

J’ai déjà pardonné et je vais toujours pardonner. Je n’attends pas que quelqu’un vienne se repentir auprès de moi. Je n’ai nullement besoin que quelqu‘un se mette à genou pour s’accuser et me demander pardon. Le vrai processus de Pardon se passe dans le Cœur. Il n’a rien à voir avec le fait de vivre ensemble ou pas. La preuve c’est qu’il y a des gens qui sont en couple, qui sont mariés et qui vivent ensemble tout en ayant le cœur rempli de rancœur contre leur conjoint(e). Et il y a des gens qui ne vivent pas ensemble mais qui arrivent à se pardonner mutuellement et à créer de l’harmonie.

Je m’offre le LUXE du PARDON parce que j’estime que JE MÉRITE ce qu’il y a de mieux et de meilleur.

Peace & Love

AmaZone

Auteur : Faby I. AmaZone

Auteure et Blogueuse. Passionnée par le Bien-être, le Développement Personnel, la Santé Mentale et comportementale, le Développement Personnel et la Spiritualité.

2 réflexions sur « S’offrir le luxe du véritable PARDON »

  1. Merci Faby !! j ai toujours su que j avais des responsabilités dans tous ce qui se passait avec mon ex ,longtemps j avais pas la bonne approche sur ces responsabilités là !!! je me disais comme beaucoup de victimes des MPN que c était forcément ma faute si il faisait ce ci ou celà !!!! j ai longtemps appris que les résponsabilités je les avais surtout envers moi avec ce genre de personne !!! plus se laisser traiter comme un objet , ne plus être partenaire de ces jeux malsains , s aimer assez pour se pardonner etc une chose est sur ton blog m aide vraiment à tourner la page sur beaucoup bien plus …… merci Faby !!!!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s