GRATITUDE à ma Soeur que j’aime

Aujourd’hui c’est l’Anniversaire de ma petite Sœur.

Et je réfléchissais à quel cadeau je pouvais bien lui offrir. J’ai réfléchi réfléchis… et puis je me suis dit que j’allais juste lui écrire un mot pour lui dire que je l’aime et pour lui dire MERCI.

Mais c’est quel cadeau ça ?! C’est normal d’aimer sa sœur ! Et ce n’est pas la peine de la remercier. La remercier de quoi d’ailleurs ? Ah ! C’est là que ça devient intéressant. Voyez-vous, moi aussi j’ai toujours pensé que c’est la chose la plus normale et la plus naturelle d’aimer sa sœur (ou son frère), de vouloir la voir, de sortir avec elle, de porter ses habits, de partager ses maquillages, etc… Moi aussi j’ai toujours cru que cela était une chose qui allait de soi et que jamais je ne pourrais me retrouver dans une situation où aimer ma sœur ne serait pas perçu comme normal, naturel, bien et appréciable.

Aimer sa sœur peut être vécu comme un véritable acte de rébellion ! Le saviez-vous ? NON ? Okay. Eh ben, maintenant vous le savez.

Moi non plus je ne le savais pas avant. Mais comme je l’ai vécu, je peux vous en dire un mot.

Ma sœur n’a pas toujours été proche de moi physiquement ; à un certain moment j’étais dans un pays (A) et elle était dans un autre pays (B). Et puis un jour il a fallu décider si oui ou non ma soeur pouvait venir dans le pays A. Je me suis prononcée contre ! Parce que, la connaissant, je craignais des « problèmes » de compatibilité avec son père et avec son beau-frère. Je me suis prononcée CONTRE. Je ne voulais pas qu’elle me rejoigne dans le pays A. Son beau-frère, lui, avait son idée en tête qui est de la faire venir dans le pays A. Il manipulé toute ma famille pour les convaincre que ma soeur doit venir dans le pays A. Il a fait plein de promesses qu’il n’a pas tenues évidement. Quand on est un bon manipulateur, on réussit ce qu’on entreprend. Tout le monde a été séduit et la décision a été prise : ma soeur va débarquer dans le pays A !

Comme pour Job (de la Bible), ce que je craignais m’est arrivée ! Les problèmes de compatibilité sont vite venus. Son père et son beau-frère voulaient la contrôler et la traiter comme une petite fille. Ma sœur voulait être une vraie fille majeure, une grande indépendante et faire ce qu’elle veut. Donc voilà que ma sœur ne respectait pas « les gens » ! IMAGINEZ-VOUS ce scandale, une fille qui ne fait pas les choses comme « LES GRANDS » ont dit que cela doit être fait ! Une fille qui fait autre choses que ce que « les GRANDS » pensent qu’il faut faire. Très grave. Alors la décision a été prise : « Je ne veux plus entendre quoi que ce soit qui concerne ta sœur. Je ne veux plus que ta sœur vienne chez nous. Je ne veux plus la voir » ! Et c’est là que la rébellion a commencé : « Ma sœur viendra toujours à la maison et je la verrai toujours ! C’est ma sœur et si elle est ici je la verrai. Ce n’est pas moi qui l’ai fait venir ici, j’étais contre… ». Cette rébellion m’a coûté de tas d’accusation qui m’énervaient au début mais qui ont fini par me faire rire de plus en plus. Parfois j’oubliais même et je portais les habits de ma soeur. Imaginez le scandale !

Ce qui est ouf dans cette histoire c’est que au bout de cinq ans, j’avais tellement oublié que j’ai cru que tout le monde aussi avait oublié, que tout le monde avait pardonné et passé à autre chose. Donc un jour ma soeur veut nous inviter à diner. Cela se passe CINQ ans après son arrivée et après les fameux problèmes de « manque de respect ». Biensur moi je transmets le message que ma sœur nous invite. Réponse : « Je ne sais pas si tu as oublié mais j’ai dit que je ne veux pas qu’on sollicite mon temps, mon énergie, mes idées pour quoi que ce soit qui concerne ta sœur. Je décline l’invitation ». re-Acte de rébellion : moi je suis allée à l’invitation, j’ai mangé et bu copieusement.

La Vie est extraordinaire. Aujourd’hui, je me rends compte que en faisant venir ma sœur dans le pays A, mon MPN de mari était entrain de disponibiliser de l’aide pour moi pour le moment où je serai seule avec les enfants en procédure de divorce. A l’époque je ne savais pas que j’allais divorcer et je ne savais pas que c’est justement ma sœur qui allait beaucoup m’aider au tout début. Ça fait réfléchir…

Merci l’ego de mon mari pour avoir fait venir ma sœur dans ce pays malgré le fait que je ne voulais pas qu’elle vienne !

Merci ma sœur d’avoir accepté de venir dans ce pays !

Merci ma sœur d’avoir refusé de te soumettre devant la folie de grandeur d’un ego surdimensionné.

Merci ma sœur pour tout ce que tu fais pour moi et pour les enfants !

MERCI, MERCI, MERCI.

BON ANNIVERSAIRE.

JE T’AIME.

AmaZone

Auteur : Faby I. AmaZone

Auteure et Blogueuse. Passionnée par le Bien-être, le Développement Personnel, la Santé Mentale et comportementale, le Développement Personnel et la Spiritualité.

2 réflexions sur « GRATITUDE à ma Soeur que j’aime »

  1. Les soeurs sont les anges gardiens que Dieu nous a envoys. Mes soeurs sont mes gardes fous (garde folle dans mon cas hahahaha), mes directrices e discipline, mes enseignantes, mes enfants et surtout ( surtout-surtout) mes complices!! #jamaisSans MesSoeurs

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s