Rejoins la Génération Consciente au-delà de tout clivage (races, ethnies,…)

Rejoins la Génération Consciente de ceux qui savent que les  amoko existent, que la Diversité est une grâce et que dans cet Univers il y a une vie au-delà des amoko.

Récemment, une amie m’a invitée à lire un article de Claudine Kuradusenge publié sur jambonews.net et les réactions des rwandais sur le réseau social Facebook. L’article est intitulé:  « Denied Victimhood and Contested Narratives: The Case of Hutu Diaspora »

Il y a des rwandais qui ne sont pas contents qu’une « étude »  ait été faite sur la « victimité » et  l’humeur des hutu vivants à l’étranger. Moi je pense que c’est plutôt une bonne chose parce l’  « étude » donne l’occasion de parler d’un sujet tabou chez les rwandais : les amoko.

L’article de Claudine touche dans les blessures encore ouvertes et ça fait mal. L’article touche sur les cicatrices et ça ramène des souvenirs douloureux. Pour cela, on comprend ceux qui se positionnent contre. Mais si on réfléchit bien, on peut reconnaître que l’article est utile et peut servir positivement si on décide d’apprendre à extraire quelque chose de bon de quelque chose de douloureux.

L’article indique qu’il y a des hutu qui ne se sentent pas bien parce que leur  « statut de victimes » leur est refusé ! Parce qu’il n’est pas reconnu officiellement qu’ils sont des victimes ! Supposons qu’il est vrai que certains hutu ont dit cela. Même si c’est un seul hutu qui l’a dit, ceci est quelque chose d’extrêmement pathétique. Et si une telle réalité existe, il faut que ces hutu qui se sentent ainsi puissent réaliser dans quel enfer ils ont installé leurs esprits au nom de la politique.  Il faut que ces hutu puisent réaliser qu’ils sont responsables de leur états d’esprit et surtout qu’ils sachent que la solution est EN EUX ! Pas ailleurs. Il faut que ces hutu sortent de l’ignorance et comprennent qu’au-delà de leur hutucité et des clivages hutu/tutsi, il y a une vie, la vraie vie.

En lisant les commentaires ici et là, j’ai été sidérée et attristée de constater que les rwandais sont toujours fidèles à eux même lorsqu’il s’agit de critiquer négativement, de détruire, de blesser, d’insulter, de rabaisser les autres, de se glorifier et surtout de débattre en faisant toutes sortes d’amalgames et pleins de hors-sujets qui ne permettent pas d’avancer vers les choses positives. Les commentaires sont justes incroyables. C’est à se demander si les gens réfléchissent vraiment pendant qu’ils écrivent. C’est à se demander si il existe des rwandais qui sont conscients du pouvoir des mots sur nos vies. Il y en existe très certainement : ce sont ceux qui choisissent le Silence.

J’ai lu et je me suis dit que je pouvais juste sourire (pour ne pas pleurer) et demander à Dieu de venir nous aider à trouver la solution à tout ça. J’ai failli me taire. Mais une voix en moi a insisté : « Vas-y ! Écris ce que tu en penses ! ». Une voix. Bizarre hein ? J’entends des voix ? Suis-je folle… ? Peut-être. Bref. J’ai décidé d’écrire. De t’écrire. Merci de lire…

Munyarwanda(kazi) mwiza, muvandimwe ;

Dans cet écrit, je veux te transmettre un message de Paix et d’Espoir. Je ne suis que  Messager. Je délivre le message et tu en feras ce que tu voudras. J’espère juste que le message te parlera. Pour commencer je vais revenir sur 4  choses qui me paraissent importantes. Je veux commencer avec ça pour essayer de t’aider à éloigner ces choses dans la méditation du message que je vais te transmettre.

  1. Le fameux débat que amoko Hutu, Tutsi et Twa existent ou pas. La logique la plus simple exige qu’on arrête de faire de ça un débat. Il est dit partout que le Rwanda a connu un génocide. Et que ce génocide a été commis contre les Tutsi. Donc les Tutsi existent. Il est dit aussi que des « représailles » ont été et sont commis contre les hutu. Donc, les Hutu aussi existent. Les Twa aussi existent. Et les mélanges de tout ça aussi existent. Bref les amoko EXISTENT ! Je ne comprends pas comment en 2016 des gens adultes peuvent écrire plein de paragraphes pour répéter aux autres « amoko abaho, ntaho muzayahungira » ! Il n’y a pas moyen d’avancer ?
  2. La fameuse affirmation que les amoko ont été inventé et imposés par les blancs. Aucun blanc n’a inventé les mots ubwoko, hutu, tutsi ou twa. Il faut arrêter avec ces âneries ! J’invite ceux qui ne savent pas à s’informer. Lisez et apprenez comment étaient les amoko dans le Rwanda d’avant la colonisation et comment ces amoko ont été politiquement et socialement instrumentalisés avant, pendant et après la colonisation. Pour kujijuka, vous devez lire. Si vous ne voulez pas kujijuka, taisez-vous. C’est simple.
  3. Le fameux débat qu’il existe une « diaspora  HUTU » ou pas. A partir du moment où les hutu existent parmi les rwandais, et qu’il existe des rwandais qui vivent à l’étranger alors il existe des hutu dans la diaspora rwandaise. Simple logique! La « diaspora hutu » existe tellement que dans certaines villes d’Europe et d’Amérique, ceux qui se sentent vrais hutu ont leur propres bars, leur propre troupes de dance, leurs propres réseaux d’affaires, etc…. On ne dit pas que c’est bien ou normal. On dit juste que ça existe. C’est vrai que c’est ridicule mais ça existe. Il faut affronter la réalité en face d’abord si vous voulez la changer positivement un jour.
  4. Le fameux débat que l’élite au pouvoir à Kigali est injuste envers abaturage, qu’il n’y a pas de démocratie et qu’il n y a pas de progrès durable. Je ne vais pas dire qu’il ne faut pas rêver. Je vais juste dire qu’après avoir rêvé longtemps, il faut se réveiller ! Aucun pouvoir politique ne se soucie vraiment des populations. AUCUN. Le pouvoir peut juste faire semblant d’aider certains s’il y a un INTÉRÊT à faire cela. La politique ce n’est que de la MANIPULATION dans un but de DOMINATION. Et ça, c’est partout. Le Rwanda n’est pas le seul pays au monde qui vit cela ! C’est la Matrice dans laquelle nous vivons. J’invite ceux qui ne savent pas encore, à s’informer d’avantage pour prendre Conscience et s’éveiller ! Surtout les partisans politiques de tous bords : sachez bien dans quoi vous vous engagez. Si non, vous serez très surpris quand « vos gens » seront au pouvoir et qu’aucun changement notable ne viendra chez abaturage. On ne dit pas que c’est bien ou normal. On dit juste que c’est ça la réalité de la politique et de la géopolitique. Si tu veux (contribuer à) changer le système, tu dois commencer par le comprendre en profondeur, avec un esprit ouvert, une vision globale et sans utiliser uniquement tes blessures et tes émotions   Tu n’es pas la seule personne qui existe au monde. Tu n’es pas la seule à souffrir. Tu n’es pas la meilleure. Ton ubwoko n’est pas l’unique, ni la meilleure. Chez les hutu il y a des inconscient et des éveillés.  Chez les tutsi il y a des inconscients et des éveillés. Chez les Twa, pareil. Choisi juste ton camps : inconscient ou éveillé. A toi de choisir.

Commence par  tourner ton regard vers TOI-MÊME ! Pour apprendre à TE CONNAITRE et à TE COMPRENDRE TOI-MÊME en profondeur. Connait-toi, toi-même et sois le changement que tu veux voir dans ton monde. Pour le Rwanda, pour ton pays de résidence, pour l’Humanité entière : SOIS LE CHANGEMENT. Sois  la Paix !

Insulter ou humilier les autres sur internet ne contribue pas à la Paix. Bien au contraire. Te glorifier et rabaisser les autres ne contribue pas à la Paix. Bien au contraire. Avoir de la rancœur ne contribue pas à la Paix. Bien au contraire. Te victimiser continuellement ne contribue pas à la Paix. Bien au contraire. Se culpabiliser et culpabiliser les autres ne contribue pas à la Paix. Bien au contraire. Répéter qu’il y a eu le génocide ne contribue pas à la Paix. Répéter qu’il y a eu des massacres ne contribue pas à Paix. T’insurger contre le pouvoir en place ne contribue pas à la Paix. Insulter les autorités en place ne contribue pas à la Paix. Ce qui contribue à la Paix, c’est ÊTRE et INSPIRER la Paix. Alors fais-le ! Qu’on puisse sentir dans tes écris et dans tes paroles que tu es un(e) rwandais(e) de Paix. Et que nous ayons tous envie de devenir comme toi sans nous soucier de savoir si tu es hutu, tutsi, twa ou un ménage de tout ça. Séduit-nous avec la Paix. Enseigne-nous. Inspire-nous. Montre-nous l’exemple de la Paix au lieu de susciter plus de souffrance et plus de mal-être dans nos cœurs.

stade-amahoro

Il est temps que tu comprennes qu’aucun pouvoir politique ne viendra travailler sur  toi pour que tu sache qui tu es vraiment  et pour identifier et guérir les blessures d’âme que tu as en toi! Il est temps que tu réalises que tu  n’as pas besoin de te victimiser et de réclamer que ta victimité te soit reconnue par l’ONU et l’Union Européenne ! N’est-ce pas honteux et pathétique que hutu et tutsi se disputent la victimité  pour savoir qui est plus victime que l’autre ? N’est-ce pas honteux et pathétique que hutu et tutsi se disputent la souffrance pour savoir qui a souffert plus que l’autre ? N’est-ce pas honteux et pathétique que hutu et tutsi s’accusent mutuellement de méchanceté pour désigner qui est plus méchant que l’autre ?  La manipulation politique a bien fonctionné alors ?! Bravo ! Les manipulateurs peuvent être heureux puisque ça fonctionne ! Et toi ? Tu es heureux/heureuse ?

Toi qui lis ce message, si tu es un hutu de la diaspora, ou un hutu du Rwanda, ou un hutu vivant sur Mars ; si tu es sur d’être hutu à 100% et tu en es fier (bon, faudra pas être étonné quand un jour on va te dire que tu n’es pas un hutu authentique. Ce sont des choses qui arrivent !!) Bref. Si tu es hutu et que tu te sens mal sache que tu n’as absolument pas  besoin d’être mis en victime ! Et sache que tu n’es pas LE coupable des malheurs qui sont arrivés ou qui arrivent. Ne te victimise pas et ne permet à personne de te victimiser. C’est un piège. Et ne victimise personne non plus. De la même façon ne te culpabilise pas et ne culpabilise personne d’autre. Ne sois pas une marionnette pour la politique. Valable aussi pour les tutsi, les twa et les mélanges.

Qui que tu sois, où que tu sois, tu sais que la politique instrumentalise les amoko. Tu sais que la politique instrumentalise les races, les religions et les atrocités. Mais alors pourquoi toi, tu participes  à la manipulation politique en te mettant automatiquement en victime ou en coupable ?! En mettant les autres automatiquement en victimes ou en coupables,  Tu le fais inconsciemment. Eh bien réveille-toi ! Tu as le pouvoir de penser ce que tu veux ! Travaille tes pensées. Ça agira sur tes paroles, tes actes et tes émotions. Tu te sentiras mieux ! Tu n’as pas besoin d’une résolution de l’ONU ou d’un décret présidentiel pour te sentir mieux.

Même si tu es un « activiste-opposant », et que tu luttes politiquement pour que le pouvoir actuel change à Kigali, fais-le en Conscience. C’est mieux pour toi.

Claudine Kuradusenge a écrit ceci dans un article-commentaire: Il est essentiel pour nous tous engagés dans l’activisme social et les Études de la Paix d’ouvrir la discussion à d’autres qui n’ont pas la même opinion que nous, car ce n’est qu’en créant des récits inclusifs que nous devenons unis et empêchons plus d’atrocités.

nkunda-amahoro-copyJe retiens : « ETUDES DE LA PAIX. » et je crois que la Paix du Rwanda et la Paix du Monde commence dans le Cœur de chacun de nous. Sortir du déni de l’inconscience étant le premier pas.

Au-delà des amoko, il y a une Vie, il y a la Paix! Cherche-là dès aujourd’hui. Trouve-la ; Fais-en ta nouvelle vie et transmet-là aux autres.  Quel que soit ton ubwoko, sers d’exemple.

Peace & Love

AmaZone.

Auteur : Faby I. AmaZone

Auteure et Blogueuse. Passionnée par le Bien-être, le Développement Personnel, la Santé Mentale et comportementale, le Développement Personnel et la Spiritualité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s