Apprenez à ne pas juger et condamner les femmes qui se dépigmentent !

Ce week-end j’étais avec une amie qui était de passage à Cotonou. C’était sa première fois. Elle a été dans le marché de Tokpa. Elle a apprécié les marchandises et tout…Et bien sur elle a remarqué aussi le fléau de l’Afrique noire : les produits éclaircissant et les femmes à la peau décapée qui remplissent nos marchés.Elle m’a demandé : « Est-ce que le Ministère de la Santé ici s’occupe de ce problème ? C’est grave » !

Eh oui, c’est grave.

Personnellement, je ne sais pas trop ce que fait le Ministère de la « Santé »  à part s’occuper de la vente des médicaments et des vaccins ? Je peux supposer qu’ils font peut-être des ateliers, des campagnes  de « sensibilisation » sur le problème, bref des réunions de trop comme ça se passe toujours dans tous les secteurs. Là n’est pas ma préoccupation. De toutes les façons, je n’espère aucun changement véritable venant d’une administration publique. Ils sont dans leur rôle à faire du saupoudrage face à toutes les problématiques…

Moi ce qui me préoccupe c’est notre Conscience par rapport à ce problème. Ou plutôt NOTRE INCONSCIENCE : il vaut mieux appeler les choses par leurs noms.

sensibiliser2

Quand vous voyez une femme dépigmentée, vous pensez quoi d’elle ? Qu’elle est bête ? Qu’elle est ignorante ? Qu’elle est inconsciente ? Ce n’est pas faux. Mais vous ? Vous pensez que vous êtes au top niveau de la Connaissance et de la Conscience? C’est possible. Il faut alors que vos comportements le prouvent…

Là, je vous vois venir : « Oh! Toi aussi! Mais bien sûr qu’elles sont bêtes ! Comment on peut mettre sa vie en danger comme ça ?! Ce n’est même pas joli. En plus ça pue. Pfff!  Elles sont trop bêtes-même ! »

Du calme.

Il faut qu’on arrête de juger et condamner ces femmes. Il faut arrêter cela pour plusieurs raisons. Je nous invite tous à lire et méditer ces raisons. Cela n’arrive pas qu’aux autres. Nous avons des filles, des cousines, des nièces et peut-être que demain le fléau sera dans votre propre maison. Alors lisez SVP.

  1. Si une femme décide de se dépigmenter il y a une raison à cela. Cherchez à connaitre et à comprendre d’abord. Sans juger si ce qu’elle fait est bien ou mal.
  2. Les souffrances et les détresses émotionnelles des femmes africaines sont la principale source de leurs troubles psychologiques et comportementaux non reconnus et non soignés : ayez de la compassion parce que vous ne connaissez pas ce que vivent ces femmes sur le plan émotionnel. Vous ne savez pas ce qu’elles ont vécu ou ce qu’elles vivent. Et la prochaine fois que vous verrez des filles violées, battues, données de force en mariages, ou des femmes maltraitées par leurs conjoints, essayez d’imaginer ce que cela peut avoir comme conséquences dans quelques années.
  3. L’histoire du peuple noir et les modèles de « beauté » promus par les médias (magazines, télévisions) sont une autre raison qui explique pourquoi les femmes noire ont idéalisé la peau blanche et les cheveux lisses. Si vous pouvez faire changer les choses à ce niveau, faites-le.
  4. Nous vivons dans des sociétés machistes qui considèrent la femme comme un vulgaire objet de plaisir et de procréation. Des millions de filles sont éduquées pour croire fermement qu’elles n’ont de valeur que si un homme les désire sexuellement. Et/ou si elles appartiennent officiellement à un homme . Comprenez donc que les femmes cherchent à être quelque chose avec une peau brillante qui leurs permettra d’être visibles et attrayante aux yeux des mâles.
  5. Juger et stigmatiser les femmes dépigmentées n’est pas une méthode qui convient pour faire face à ce fléau. Cela va mettre ces femmes encore plus dans la détresse psychologique et cela n’empêchera pas d’autres femmes de le faire puisque les causes seront toujours en elles. Les femmes dont les peaux sont abîmées ont besoin d’aide. Elles devraient être écoutées, comprises et accompagnées dans un processus de guérison.
  6. Sensibiliser est une bonne chose. Mais il faut rester pragmatique et réaliste. Vous ne pouvez pas réunir 100 femmes dans une salle et espérer changer leur CROYANCES et leurs SCHÉMAS DE PENSER en 2 heures, en leur montrant juste des photos moches des femmes qui ont abîmé leur peau avec des produits chimiques ! Vous devez travailler sur le mind des gens avec les vrais outils de remise en question  personnelle. Et cela demande un accompagnement personnel et personnalisé. Ça demande du temps et des moyens. Tchacho
  7. Pour les femmes déjà tentées de commencer ou qui ont déjà commencé à s’éclaircir la peau, il est inutile de trop insister sur les conséquences de la dépigmentation ! C’est comme voir une personne en dépression qui va se suicider et lui dire : « Oh làlà ne te tue pas, les conséquences de la mort sont terribles, tu sais. Regarde tous ces morts au cimetière…»! Avouez que ce n’est pas cela qui sortira la personne de sa dépression et de ses envies de suicide. Ça va la déprimer davantage. Et si vous commenciez par écouter la personne pour savoir POURQUOI elle en est arrivée là ? Et si vous disiez à la personne qu’elle peut s’en sortir et aller mieux? Présentez les solutions à ces femmes et sachez les responsabiliser sans les culpabiliser. C’est pas mieux ?
  8. Même chose pour la valorisation de la peau noire. Nous sommes d’accord que nous sommes belles avec nos peaux noires. Mais franchement, si une femme en est déjà arrivée à se décaper la peau, elle n’arrêtera pas juste parce qu’on lui montre une photo d’une femme noire comme du charbon qui souris avec ses belles dents blanches! Bien au contraire, elle pourrait trouver ça tellement moche qu’elle va augmenter la dose d’acide dans son produit d’ « entretien » de sa peau. Faites attention de ne pas aggraver le problème en croyant l’améliorer ! Votre bonne intention ne suffit pas. Il y a d’autres paramètres et il convient de les prendre en compte.
  9. Il faut garder à l’esprit que nous vivons quand même dans un système plutôt « méchant » où il faut VENDRE et créer de la richesse sans trop considérer la Santé et la Sécurité des gens. C’est notre beau système capitaliste.vente Les produits dépigmentant sont fabriqués, commandés, transportés, dédouanés et vendus dans nos pays. Ils produisent donc de la richesse. C’est un business. C’est un peu comme les armes et les drogues : tant qu’il y aura la demande… Voilà.  Pour ces produits dépigmentant, vous n’allez pas penser que nos Ministères « de la Santé » ne sont pas au courant. Ce serait une blague. Vous n’allez pas non plus penser que l’OMS n’a pas encore vu qu’il y a là un danger grave pour notre Santé et la Santé de nos enfants. Ce serait une blague aussi. Bref, dans votre combat contre le fléau, gardez à l’esprit que ce n’est pas simple-simple et que ce n’est pas demain que tout ça va s’arrêter. Mais continuez quand-même de donner le bon exemple avec vos moyens. Faites juste de votre mieux.
  10. Le manque d’ESTIME DE SOI est un des causes majeurs de ce fléau. Même si apparemment les activistes de la restauration de l’identité noire ne veulent pas (encore)  s’aventurer clairement sur ce terrain du DÉVELOPPEMENT PERSONNEL, un jour il faudra bien nous assoir et reconnaître la réalité : tous nos problèmes sont d’ordre mental et les solutions ne peuvent être que d’ordre mental. Il n’ y aura pas de miracles…

Pour finir, je vous inviter à regarder le clip de la nouvelle chanson de P-Square « NOBODY UGLY » et de bien méditer le message de ces artistes. Avec internet, nos smartphones et les réseaux sociaux, nous sommes devenus des êtres qui veulent toujours paraître à des milliers de kilomètres. Des êtres qui oublient d’ÊTRE là ou ils sont et qui se soucient plus de paraître là où ils ne sont pas! Les selfies, auto-vidéo instantanés et autres trucs du genre nous présentent un tourbillon de narcissisme et nous nous y perdons avec plaisir. Montrer l’image de soi au public est devenu facile et banal. Si nous laissons ces même modèle de beauté s’imposer à nous , nous serons toujours tentées de paraître plus claires, parfaitement maquillé et sans aucune tache.

Nous devons ramener les pieds sur Terre. Réfléchir et nous recentrer sur les vraies choses de la Vie. C’est seulement à ce prix que nous pourrons donner le bon exemple aux autres. C’est seulement à ce prix que nous saurons éduquer nos filles afin elles deviennent des femmes qui RESSENTENT qu’ELLES SONT  BELLES TELLES QUE DIEU LES A FAITES. Sans cela, nous allons droit dans le mur….ou nous tournons en rond.

Nous aimons tous être beaux et belles mais franchement la couleur de la peau est quelque chose de très insignifiant si on y réfléchit bien. Moi par exemple, j’aurais pu naître blanche, jaune, rose ou dorée mais je suis chocolat. Cependant, je me sens Bleu.

Ne jugez pas, SVP.

Peace & Love,

AmaZone.

Auteur : Faby I. AmaZone

Auteure et Blogueuse. Passionnée par le Bien-être, le Développement Personnel, la Santé Mentale et comportementale, le Développement Personnel et la Spiritualité.

2 réflexions sur « Apprenez à ne pas juger et condamner les femmes qui se dépigmentent ! »

  1. Waoh cet article a été bien écrit. J’aime la créativité et le réalisme de l’auteur et j’aimerais bien que l’on collabore sur un projet de campagne de lutte contre la dépigmentation.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s