[C O M P R E N D R E]#3 : Les marieuses africaines.

Je disais récemment que apparemment chez nous en Afrique, il ne vient jamais à l’esprit des gens qu’une femme peut avoir d’autre ambitions, d’autres aspirations, d’autres projets et d’autres rêves que d’avoir un mari.

C’est quelque chose à comprendre.

 

***AVERTISSEMENT ***

Cet article est une fiction inspirée d’histoires vécues dans un monde parallèle. Toute ressemblance avec une partie ou la totalité de votre réalité n’est que le fruit de votre imagination.

Bref, c’est genre tu es tranquille chez toi entrain de cogiter sur tes problèmes et tu vois une tante appeler. Tu es étonnée parce que cette tante-là, elle ne t’appelle pas d’habitude et ça fait bien longtemps qu’elle ne t’a pas envoyé de messages. Qu’est-ce qu’elle peut bien vouloir te dire ?!

Elle te demande si ça va ? Tu réponds que « ça va et que ça ira surement mieux… ». Elle répond « Oui, c’est sûr, Dieu est grand machin tout çà… ». Elle ajoute qu’elle pense souvent à toi, qu’elle pleure quand elle pense à ce qui t’est arrivé, qu’elle prie beaucoup pour toi etc… Elle te dit qu’elle pense que tu dois quitter le pays, t’éloigner de ton ex-mari, etc… Et là…Elle sort le grand morceau : « Et d’ailleurs, c’est pour ça que je t’appelle ! Je vais donner ton numéro à un gars de chez nous…il va t’appeler…Il est bien. Il vit au Canada. Il a un doctorat, une maison et une voiture !».

A ce moment précis, tu éprouves une envie de rire et de pleurer ! Et tu n’arrives plus à parler. Le silence s’installe… La tante craint un instant que le réseau a disparu (normal, nous sommes en Afrique, la disparition des réseaux téléphoniques, c’est normal. On ne pense pas aux sorciers lorsque cela arrive). Donc, ta tante se demande si tu es encore au bout des ondes : « Allo ! Ma chérie, tu es  là ? Tu m’entends » ?  Là, tu fais un effort surhumain pour que le rire l’emporte et tu éclates « Hahahaha mais Tante ! Tu es sérieuse là ? ». Tu as envie de te convaincre qu’elle blague. Malheureusement, elle est très sérieuse dans son affaire : « Oui bien sûr ma chérie ! Tu sais, c’est important de te trouver un mari. Tu es encore jeune…TU DOIS TE MARIER…Tu sais, on ne peut pas vivre seule…surtout quand tu vas vieillir…Moi-même je cherche quelqu’un…si je le trouve, je vais t’inviter à mon mariage… ».

Tu as envie de raccrocher mais tu te rappelles que tu as décidé de devenir une femme polie et gentille (ah, ça non plus ce n’est pas facile lol). Donc tu réponds « Okay ! Tu peux lui donner mon numéro. Mais tu sais, moi je ne veux pas me marier ! En fait,… »  Tu es prise par une envie de lui faire une dissertation approfondie sur ta nouvelle philosophie des relations de couple, mais tu te rappelles qu’elle ne comprendrait même pas le 1/1000e de ce que tu diras. Alors,  tu laisses tomber cette stratégie et tu essayes une autre : « …mais tu sais Tante, si vraiment il veut se marier, tu devrais lui donner les numéros de Miss telle et Miss telle .. » (tu cites tes jeunes sœurs et cousines…) La tante t’arrêtes direct : « Oh non ! lui il veut une femme mûre qui a déjà des enfants!« .

Tu fais : « Ah ! Je vois ». (Dépassée…)

Tu essayes encore d’être polie en disant des « oui…, okay.., d’accord…, on verra…  » et puis tu arrêtes la conversation avec un ouf de soulagement dans ton esprit !

Après avoir raccroché, tu regardes encore ton téléphone. Tu te demandes si tu viens de rêver ou si c’est une réalité réelle qui vient de se passer.

Tu es vraiment étonnée.

Tu te demandes comment une personne qui est à des milliers de kilomètres de toi, qui ne connait rien de ce que tu traverses sur le moment, qui n’a aucune idée de tes besoins et aspirations du moment peut décider de te trouver un mari sans jamais t’avoir posé la question de savoir si tu en voulais un !

On ne t’a pas demandé si tu avais besoin d’un mari ! Bon, c’est vrai tu es désormais une femme divorcée. C’est connu de tous que tu es seule désormais. C’est connu aussi que tu as des enfants. Ça doit être dur d’être une mère célibataire. Et donc, logiquement, ton problème c’est ne pas avoir de mari ! Et la solution = trouver un mari!  Simple et pratique. Tu comprends…

On a pensé aussi que ça t’intéresserait surement de te marier pour vivre au Canada ! Pourtant, personne ne t’as jamais demandé si tu avais envie de vivre au Canada ! Ah mais, tu es africaine non ?, Tu ne peux que fantasmer sur le Canada, c’est évident. C’est vrai que le Canada, tu l’as trouvé très beau. Mais bon… Bref, tu comprends.

On a cru aussi que tu serais impressionnée et excitée par les doctorats, les maisons et les voitures ! Hé oui. Tu es une femme non ? Que veut le peuple ? Tu comprends parfaitement : Tout le monde ne peut pas comprendre que tu es une femme bizarre. Toi, tu ne cherches pas un homme qui a des maisons et des voitures. Toi tu travailles pour avoir des maisons et des voitures. Quant au doctorat…Hum! Tu as toujours refusé d’entamer le chemin de « la recherche ». Toi, tu ne cherches rien.  Et tu te comprends parce que tu sais que tu n’es pas faite pour cela.  Beaucoup ne comprennent pas mais franchement, toi, tu comprends bien leur incompréhension.

Tu es en procédure de divorce depuis des mois et tu vis la galère totale sur le plan financier. Quand tu as eu des problèmes et que tu as commencé ta procédure de divorce, très peu de personnes ont cherché à savoir ce que tu gérais et ce que ressentais vraiment. Peu de personnes ont compris et soutenu ton chemin de guérison et de résilience. Peu de personnes t’ont demandé comment tu faisais pour faire face aux dépenses alors que tu étais sans travail. Très peu de personnes ont pu capter tes cris silencieux. Très peu de personnes ont eu la capacité de voir la fatigue dans tes yeux. Très peu de personnes ont répondu positivement à tes demandes d’emprunt d’argent. Très peu de personnes t’ont encouragée dans tes projets…Très peu de personnes. Tu peux les compter sur les doigts de tes mains ! Très peux savent ce que tu vis, ce que tu ressens, ce que tu veux, ce que tu projettes, ce que tu investis, ce que tu sacrifies et ce sur quoi tu travailles réellement. Cependant, on te cherche un mari !

Avant ça t’attristait parce que tu ne comprenais pas. Mais ça, c’était avant ! Maintenant tu as compris !

Tu as compris que pour les gens normaux, tu es sensée être toujours mariée. Tu as compris que ton choix de ne pas te remarier ne sera pas compris, ni accepté, ni même respecté vraiment.

Tu as compris que les personnes qui te cherchent un mari ont de bonnes intentions. Parce que dans leurs croyances et dans leurs esprits, un mari est  tout ce dont n’importe quelle femme a besoin. Parce que pour eux, une femme sans mari est une femme sans valeur. Parce que pour eux, une femme ne peut pas vivre seule, surtout si elle a des enfants. Parce que pour eux tu mérites d’être aidée, d’être complète et d’avoir de la valeur. Tu dois te marier.

Tu as compris aussi que dans la tête de beaucoup de gens, « mariage » est synonyme de « amour » et « faire l’amour ». Pour les marieuses, tu mérites d’être aimée et pour cela il te faut absolument un mari. Tu as compris qu’il ne t’appartient pas de déconstruire cette croyance dans la tête des marieuses. Donc quand elles se mettent à parler de leurs illusions tu restes en Paix et ça glisse sur toi.

Tu as compris que les femmes qui insistent pour que tu te maries, sont des femmes qui croient qu’il est impossible d’être épanouie sans être mariée. Tu as compris que ce sont des femmes frustrées de de vivre sans mari. Des femmes qui ont peur d’être sans mari. Des femmes qui sont constamment entrain de projeter leurs réalités de vie sur les autres femmes, surtout les plus jeunes. Tu ne prends rien personnellement, parce que tu as compris.

NiveauConscience

Tu as compris aussi que c’est une question de dignité et de respect. Parce que pour ta société, la femme est digne si elle appartient à quelqu’un. La femme est respectée si elle est placée sous une tutelle connue et reconnue officiellement. Tu as bien compris que ces normes du système patriarcal sont les normes en vigueur et que ce n’est pas toi qui les changeras aujourd’hui.

Tu as fini par comprendre que tu vis dans une société qui projette une fausse image du mariage en faisant croire aux femmes que le simple fait d’être appelée « Madame Tel » constitue en soi un honneur quel que soit les malheurs et la tristesse que Monsieur Tel pourra causer. Encore que normalement un Monsieur ne cause jamais de problèmes ! Lorsqu’il y a un problème, c’est toujours la faute de la femme ! Ça aussi, tu as fini par le comprendre et c’est tant mieux pour toi.

Tu as compris surtout que la facture salée du mariage, personne ne veut en parler ! Nous sommes sur le continent du tabou total et de l’excellence des apparences. « Silence ici, on souffre et on prie ». Tu seras mariée et ce sera magnifique ! Tout le monde sera ravi de ce statut si beau et si valorisant. Tout le monde sera content de cette « grâce  divine ».  Fantastique ! Tout le monde va liker. Mais toi, seras-tu ravie ? Seras-tu zen ? Vas-tu liker aussi ? Pendant combien de temps tu pourras liker ? Dormiras-tu en paix et en confiance ? Vas-tu te sentir bien ? Souriras-tu en lisant les messages de ton mari ? (si jamais il t’écrit ! il paraît que ça, ce n’est pas donné non plus !) Te sentiras-tu vraiment valorisée et soutenue par ce mari que tout le monde admire ? Auras-tu la sensation d’être comprise et complétée pour de vrai? Auras-tu la certitude d’être attirée vers le haut ? Auras-tu aussi droit à des explications ou tu seras toujours la seule à tenter de te justifier ? Seras-tu pardonnée si jamais tu gaffes ? Auras –tu le droit de ne pas être toujours à la hauteur des attentes ? Sentiras-tu que tu n’as nullement besoin de jouer aux superwomen ? Auras-tu de la reconnaissance pour les efforts et les sacrifices d’épouse et/ou de mère ? Pourras-tu donner libre cours à ton imagination pour être inspirée et cultiver tes talents ? Pourras-tu grandir, t’assagir, réaliser tes rêves et remplir ta mission de vie sans que cela ne soit vu comme une faute ou un crime ? Vas-tu vivre ta vie et la vivre pleinement ? Bon, tout ça, on s’en fout ! Une femme a-t-elle vraiment besoin de tout ça ?!! Tu as compris…

Tu as fini par comprendre que les gens normaux ne cogitent pas trop sur les réelles causes et les  conséquences des divorces. Ça, c’est pour des gens normaux. Mais ça fait longtemps que tu as compris que tu n’es pas tout à fait normale.

Il t’arrive de penser à l’énergie que ta tante a dépensée pour essayer de te trouver ce mari dont tu n’as aucun besoin actuellement. Et cela t’attriste un peu. Ta tante aussi serait surement triste si elle savait qu’un mari n’est même pas 10e sur ta liste de priorités des 10 prochaines années. Elle ne te comprendrait probablement pas. Mais toi, tu la comprends.

Tu n’as pas choisi d’être celle qui peut comprendre. Tu as juste eu de la chance…

Ça se comprend.

Peace & Love

AmaZone.

Auteur : Faby I. AmaZone

Auteure et Blogueuse. Passionnée par le Bien-être, la Santé Mentale et comportementale, le Développement Personnel et la Spiritualité.

5 réflexions sur « [C O M P R E N D R E]#3 : Les marieuses africaines. »

  1. Article intéressant sur la condition des femmes seules en Afrique, ça pousse à la réflexion. J’ai eu aussi affaire à ce genre de propositions jusqu’à ce que mes tantes comprennent que je ne suis pas comme les autres et qu’il fallait me laisser vivre ma vie comme je l’entendais.

    Aimé par 1 personne

  2. La partie « silence ici, on souffre et on prie » moi je vais en faire un t-shirt. Je suis encore sous le shock donc je peut pas tt verser ici.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s