Episode 8 [BÉNIE] La profanation des cheveux

[Précédemment :  Lire l’Episode 7]

CES ÉVÉNEMENTS SE DÉROULENT EN JANVIER 2019

Le jour du Nouvel An, Bénie a passé la journée avec ses parents. Elle n’avait pas cherché à voir les enfants : elle était certaine qu’ils se portaient bien et que la Magie de Noël était toujours en action. Elle-même, elle se sentait bien. Confiante, elle continuait de se répéter que tout allait s’arranger pour les enfants et pour elle-même. Et c’était cela son vœu le plus cher. Elle a raconté à ses parents ce qui s’était passé à Noël.

Avertissement : Cet article est une fiction inspirée d’histoires vécues dans un monde parallèle. Toute ressemblance avec une partie ou la totalité de votre réalité n’est que le fruit de votre imagination.

– Je suis vraiment contente d’avoir vu les enfants à Noël…Ils étaient si contents de voir leurs cadeaux…

– C’est une très bonne chose, ma fille, répondit sa mère. Tu as bien fait d’y aller !

– Donc l’audience chez le Juge est pour le 25 Janvier ? demanda le père de Bénie

– Oui, papa.

– On verra… que tout aille pour le mieux

– Amen !

– Quand est-ce que tu vas encore voir les enfants ? Demanda la mère de Bénie

– Je ne sais pas oooh ! Je les verrai quand Nipo le voudra…jusqu’à ce que le Juge prenne une décision juste…

– C’est incroyable tout ça…

– Le jour de Noël, j’avais demandé qu’il amène Enzo pour que je la tresse. Il ne l’a pas amenée jusqu’à aujourd’hui. Je ne sais pas si la petite va commencer l’école avec une tête sale…

– Nipo, lui-même ne voit pas que sa femme ne peut pas s’occuper des cheveux d’Enzo ? Et il ne peut pas te l’amener pour que tu t’en occupes comme tu le fais d’habitude…

– Maman, Nipo est un pervers narcissique. Il fait exprès de laisser la petite avec des cheveux non-tressés. Il sait bien que j’aime les cheveux de Enzo et donc dans son esprit dérangé, il essaye d’utiliser cela pour provoquer le mal-être en moi…Il cherche à attirer l’attention

– Machiavélique…, dit le père de Bénie

– Exactement ! Confirma Bénie.

– C’est une chance que tu pusses comprendre tout ceci, dit ma mère de Bénie

– Oui ! Je le dis toujours, c’est l’ignorance qui tue. Ma résolution, cette année 2019, c’est de rester bien en moi-même. Je vais relever ce défi.

– C’est important pour les enfants que tu sois en bonne santé. Surtout mentalement. Donc reste en forme, Dieu est au contrôle, ça ira.

– Amen Amen !

Bénie a donc démarré l’année 2019 avec la résolution de rester positive, en joie et en bonne santé pendant toute l’année. Elle s’est dit : je vais prendre soin de moi, m’occuper de mon travail, suivre les conseils de Maître Korazo et envoyer un maximum d’ondes positives à mes enfants. Cette année 2019, je vais me mettre au Yoga ! Je suis sure que ça va m’aider à me sentir bien dans mon corps et dans mon esprit. Je dois relever ce défi de rester bien en moi-même.

Le 03 Janvier 2019, Bénie a reçu un message de Nipo, disant qu’il allait amener les enfants chez elle pour le week-end. Korazo Ep 8

Wow! se dit Bénie en lisant le message et en le transférant à Maître Korazo.

En analysant le message, elle avait constaté, encore une fois, que Nipo n’était pas bien dans ses raisonnements, et encore moins dans ses agissements.

Bénie savait que Nipo disait des mensonges, comme d’habitude. En réalité,  les enfants n’ont pas besoin de ce genre de pression parce que les résultats scolaires de Undo et Enzo sont toujours parmi les meilleurs. Comme si ces « obligations d’études », ne peuvent pas être faites chez moi. Seul un pervers narcissique peut priver les enfants de passer des moments d’affection avec leur mère pour subir les études en pleins congés de Noël et de Nouvel An. Mais Bénie n’a rien dit à Nipo. Parce qu’elle a appris à savoir et accepter que ça ne sert à rien de dire quoi que ce soit à un MPN.  Bénie savait comment ça peut être épuisant d’essayer de communiquer avec un pervers narcissique. Après avoir subi cette galère pendant 10 ans, Bénie avait décidé d’arrêter la saignée en apprenant à ne rien lui dire , quoi qu’il dise et quoi qu’il fasse.

Les enfants sont donc venus pour passer 3 jours avec Bénie. Cela faisait presque un mois depuis le dimanche de Décembre 2018 où Nipo les avait amenés chez Bénie pour passer 3 heures en après-midi. C’était aussi la première fois que les enfants voyaient Bénie depuis le jour de Noel, où elle était allée au portail de la maison de Nipo pour leur remettre leurs cadeaux.

Bénie n’avait pas encore défait le sapin. Undo et Enzo étaient contents de revoir « leur sapin » bien décoré dans un coin du salon. Ils se  mirent à le toucher, à déplacer les décorations, à jouer avec les lumières du sapin, etc… Bénie était très contente : je savais que ce sapin allait servir, se disait Bénie. Merci Seigneur de m’avoir inspiré à le décorer seule sans les enfants.

– Je suis très content d’être ici maman, dit Undo

– Moi aussi, repris Enzo

– Je suis contente aussi mes chéris, vous m’avez manqué…

– Le sapin est très beau. Merci maman d’avoir décoré le sapin

– De rien. C’était un plaisir. J’ai fait ça pour vous. Je suis contente qu’aujourd’hui vous soyez là pour le voir et le toucher

– Il est magnifique ! C’est ici qu’il y avait nos cadeaux ?

– Oui ! Vous avez aimé les cadeaux ?

– Ouiiiiii ! J’ai adoré les albums photos. Tout le monde a aimé ça…

– Moi aussi, j’ai adoré les albums, et aussi les livres, confirma Enzo

– Je suis ravie que ça vous ait fait plaisir

– Moi j’ai aussi adoré ce que tu as écrit dans l’album…que je suis ton Super Héros…

– Moi aussi, Super Héroïne de ma maman !

– C’est bien, les enfants !

– On a voulu venir ici pour te voir, pour te dire merci…commença Enzo

– Oui, continua Undo. Nous avons souvent demandé à papa de venir chez toi pendant les congés de Noël. On a demandé ça jusqu’à cinq fois, et papa nous disait que nous devons attendre, qu’il était en train de prendre la décision… Alors on espérait qu’il allait vite prendre la décision.

– Ah ! je vois. Donc, ça n’a pas été facile ? demanda Bénie en pensant aux « obligation scolaires » dont Nipo avait parlé, en mentant

– Non maman! Ça n’a pas été facile. On a mis la pression sur papa pour pouvoir venir ici ce week-end

– Bravo ! Vous avez bien fait. Je suis contente et je suis fière de vous. Ça nous permet d’être ensemble. Et c’est fantastique.

– Oui, maman. C’est super

Evidemment, les cheveux de Enzo étaient toujours sales et non tressés. Bénie s’étonna de cela en se demandant comment la petite avait pu passer tous les congés de Noel avec une telle tête.

Informée de ce problème, Maître Korazo a dit à Bénie de prendre des photos des cheveux de Enzo tel qu’elle était venue, avant de la tresser. Bénie a donc pris des photos, puis elle a commencé à refaire les cheveux de l’enfant. Elle les a défaits ses twists, lavé et démêlé les cheveux.  Elle les a hydratés et elle fait des jolies tresses décorées avec des perles. Depuis que Enzo est née, Bénie a fait pousser ses cheveux et elle le gardait naturels. En 6 ans, Enzo avait eu une bonne longueur et un bon volume de cheveux crépus beaux et en bonne santé. Les cheveux de Enzo étaient si longs que ses camarades de classes avaient tenté un jour de s’amuser à couper ses twists en croyant que c’étaient des rajouts de mèches artificielles. Bénie aimait vraiment les cheveux de sa fille. Elle aimait aussi passer les week-ends à s’en occuper. En tressant, Bénie a demandé à l’enfant : Enzo, donc tu as passé Noël avec ces tresses gâtés ?

– Oui maman. Le jour de Noël, on m’a encore porté une perruque pour aller à une fête…

– Pourquoi on t’a porté une perruque ?!

– On n’avait pas pu me tresser par une coiffeuse… les coiffeuses me font mal et je pleure…

– Je vois. Donc tu préfères porter la perruque ?

– La perruque me fait mal aux oreilles et ça rentre dans mes yeux. Mais c’est mieux que d’avoir mal quand la coiffeuse me peigne…

– Je comprends. Beaucoup de coiffeuse ne savent pas s’occuper des cheveux crépus…

– Mais toi tu fais ça bien, maman. Je n’ai pas mal quand tu me tresses…

– Je sais ma chérie. Moi j’ai appris à le faire. En plus, tu es ma Princesse, donc je sais faire attention à toi.

– Les coiffeuses font trop mal…

– Mais ton papa et la maman de Doto disent quoi pour tes cheveux qui restent comme ça ?

– Ils disent que c’est difficile de me tresser ! Moi je leur dit qu’il suffit de m’amener chez ma maman qu’elle va bien le faire…

– Et ils disent quoi de ça ?

– Rien ! Ils ne disent rien, mais ils ne m’amènent pas pour que tu me tresses.

– Je vois.

Voulant changer de sujet pour parler d’autre chose que les cheveux, Undo a dit :

– Au fait, maman, Papa nous a dit que tu veux nous amener au Wakanda et ne plus nous ramener au Gondwana pour l’empêcher de nous voir !

– Ah bon ? S’étonna Bénie. Il vous a dit ça ?

– Oui !   Et il nous a dit de venir te dire que lui qu’il ne veut pas que tu nous amènes au Wakanda tant que nous sommes petits, d’attendre que nous ayons au moins 18 ans.

Ah voilà l’affaire-là ! pensa Bénie. Il manipule les enfants pour que les enfants viennent me manipuler. Quel malade ! Il veut nous faire du mal. Mais il a menti. Il croit que je vais rentrer dans son jeu et commencer à effrayer les enfants comme il le fait lui ? Il se trompe. 

– Hum ! Votre papa vous a dit ça ? Que je veux vous amener au Wakanda pour qu’il ne vous voit plus ?

– Oui, maman. C’est ce qu’il a dit.

– Qu’est-ce que vous en pensez, les enfants ?

– Moi je pense que ce n’est pas vrai, répondit Undo

– Moi aussi ! dit Enzo

– Qu’est-ce que vous avez répondu à votre papa quand il vous a dit cela ?

– On a répondu : d’accord. Sans rien dire d’autre. Mais ça fait peur…

– Les enfants, moi je ne veux pas empêcher votre père de vous voir. Selon vous qu’est-ce que ça fait à un enfant quand on l’empêche de voir un de ses parents ?

– ça va lui donner de la tristesse ! répondit Undo

– L’enfant va pleurer, dis Enzo

– Exact! Moi, je ne voudrais jamais vous donner de la tristesse. Vous le savez ça ?

– Oui maman !

– Est-ce que j’ai déjà refusé à votre papa de vous voir ? Ou je vous ai refusé à vous, de le voir chaque vois que vous avez demandé ?

– Non maman ! Tu nous as toujours laissé aller chez lui. Nous avons même voyagé avec lui.

– Voilà ! Ce que moi je veux, c’est voyager avec vous et vous permettre de découvrir le Wakanda et vos cousins qui vivent là-bas. Vous comprenez ça ?

– Oui maman. On aimerait tellement voyager là-bas avec toi, ce serait cool…

– C’est cela que je veux pour vous et pour moi. Un jour, cela sera possible. Il faut juste rester positif. D’accord ?

– D’accord maman. Donc on croise les doigts ?

– Oui, mes chéris. On croise fort !

Après le départ des enfants, Bénie est restée fidèle à sa promesse de rester bien en elle-même et de ne pas rentrer dans les jeux pervers. Elle n’a fait aucune remarque à Nipo sur toutes ces choses désagréables qu’elle apprenait. Elle a juste rendu compte à son avocate.

Le 25 Janvier était jour d’audience au Tribunal. Malheureusement, cette audience n’a pas été utile à cause du Juge qui était absent. L’audience a donc été renvoyée en Février 2019.

Le 26 Janvier, Bénie a reçu un message de Nipo parlant de Enzo qui allait venir seule sans son frère.Nipo1 Ep8

Connaissant Nipo, Bénie a su tout de suite qu’il avait fait une connerie de plus, toujours dans sa recherche de la provocation et la suscitation des émotions négatives chez les autres personnes. Ah ! les pervers narcissiques !

Enzo est arrivé à 17h00 amenée par le chauffeur de Nipo. Elle avait la tête rasée.

Bénie avait déjà remarqué cela de la terrasse quand ils avaient sonné. En remarquant la tête rasée de sa fille, elle avait pensé : Voilà de quoi est capable un pervers narcissique, pas de limites dans la méchanceté Hum ! Mais il se trompe. Il ne va pas réussir à déprimer ma fille et à me voler ma joie.  Avec cette pensée, Bénie venait de se promettre de gérer cette agression de la meilleure manière possible. Il a coupé les beaux cheveux de ma fille ? Okay ! Je vais les faire pousser encore. Nipo-là, il ne connait pas Bénie la wakandaise !

Quand elle est descendue pour ouvrir, elle n’a fait que sourire à sa fille. Quand elle l’embrassé et Enzo a commencé à parler des cheveux.

– J’espère que tu ne vas pas te fâcher maman, on m’a coupé mes cheveux …

– Non ma chérie, je ne suis pas fâchée. Quand est-ce qu’on t’a coupé les cheveux ?

– On vient juste de le faire …

– Qui a décidé ça, de couper tes cheveux ?

– C’est papa qui a décidé. La maman de là-bas a dit qu‘on va me couper les cheveux parce que mes cheveux ne sont pas faciles à peigner.

– Tu es allée au salon de coiffure pour faire ça ?

– Le coiffeur est venu à maison et il a coiffé tous les enfants de la maison…

– Et comment te sens-tu ?

– Bien! mais quand je touche ma tête je crois que je suis chauve…

– Non Enzo, tu n’es pas chauve. Tu sais ce que c’est les chauves ? C’est des gens, leurs cheveux ne poussent pas. Toi tes cheveux poussent très bien. Donc tu n’es pas chauve. C’est juste que tu n’es pas encore habituée à ta nouvelle coiffure, mais ça va venir tu verras.

– J’ai aussi peur que lundi à l’école, les autres se moquent de moi…

– Ne t’inquiète pas, ma chérie. ça va bien se passer… Tu verras.

En regardant l’enfant et sa tête rasée, Bénie pensait à Nipo et à sa folie. Elle se disait en elle-même : Ceci est une preuve de plus que j’ai très bien fait de quitter ce gars. Quel inconscient! Si Nipo était sensible à tout l’amour que j’ai mis dans les cheveux de ma fille depuis 6 ans, il n’allait pas les couper. S’il savait la sacralité de cette chevelure, il n’allait pas y toucher sous prétexte qu’il veut me faire mal ou régler le problème du fait que sa femme ne sait pas tresser l’enfant. Quel inconscient! Celui-là ne sait même pas tout le karma négatif qu’il met sur lui-même. Dieu merci pour moi que je l’ai quitté!

Bénie a demandé d’après Undo.

– Enzo, pourquoi tu n’es pas venue avec Undo ?

– Papa nous a dit qu’il veut qu’il y a toujours un enfant de toi qui restera chez lui. Donc moi je vais venir un week-end, et Undo va venir le week-end suivant.

– Qu’est-ce que tu en penses de cette façon de faire ?

– Je pense que ce n’est pas bien !

– Pourquoi ?

– Parce qu’on ne pourra plus passer des moments tous ensemble.

– C’est vrai. Tu as raison. Ce n’est pas bien du tout.

A un moment Enzo a demandé à aller acheter des bonbons chez la voisine; et à son retour, Bénie a vu que l’enfant était triste.

– Enzo ? Pourquoi tu es triste ?

– La tata m’a demandé pourquoi on a coupé mes cheveux et je n’ai rien dit…

– Tu es triste parce que tu ne connais pas la réponse à donner, c’est ça ?

– Oui!

– Je vais te dire la réponse à donner. Okay ? Si quelqu’un te demande pourquoi tu as coupé les cheveux, répond : C’est pour changer de coiffure et pour que mes cheveux poussent à nouveau. D’accord ?

– D’accord maman

– Dis ça en souriant. 

– Okay, répondit Enzo en souriant.

– Dis ça maintenant. On va faire l’exercice, on va faire comme si on marche dans la rue et on se rencontre, et là je te demande pourquoi tu as coupé tes cheveux. Et tu vas me répondre. Okay ?

– Okay, j’ai compris. Faisons ça !

Bénie a fait cela avec l’enfant et ça l’a beaucoup amusé. Elle a joué à cela aussi avec tante Féro, la sœur de Bénie.

Avec l’incident de la vendeuse de bonbons, Bénie a compris que sa fille avait besoin d’être encouragée et surtout à savoir comment  gérer les commentaires qui n’allaient pas manquer sur sa nouvelle tête. Enzo avait dit qu’elle avait peur que ses amis se moquent d’elle à l’école. Il fallait donc lui donner les armes nécessaires pour pouvoir gérer la négativité des autres face à son nouveau look.

Pour commencer, Bénie a appelé la Femme de ménage qui devait venir le lendemain. Elle l’a prévenue que Enzo était là et qu’on lui avait rasé la tête et qu’en venant elle devait bien parler de sa coiffure pour ne pas la rendre triste. Ensuite, Bénie a eu l’idée de montrer à sa fille les photos des célébrités féminines du Gondwana et du monde entier. Sur internet, elle a recherché des photos des femmes sans cheveux.

– Enzo, tu vois celle-là ? C’est une grande chanteuse! Tu vois sa coiffure ? C’est comme la tienne. Elle est très belle n’est-ce pas ?

– Oui maman ! Elle est belle.

– Tu vois celle-là ? C’est une amie à moi, elle est journaliste. Elle est très belle avec sa coiffure. C’est comme ta coiffure. Tu es belle.

Bénie avait aussi informé sa sœur Féro que Enzo avait été rasé. Féro est donc allée sur Facebook et elle a trouvé les anciennes photos de  Bénie quand elle avait rasé sa tête. Féro a montré les photos à l’enfant en lui disant combien ces coiffures sont belles.

– Tu vois, Enzo ? Même ta maman l’a déjà essayé, elle est belle non ? »

– Oui ! Très belle

– C’est comme toi aussi, ma chérie, dit Féro à sa nièce. Tu es belle !

La nuit, Bénie a pensé à deux exercices pour aider Enzo à se préparer aux commentaires sur son nouveau look : un exercice d’affirmations positives pour renforcer son Estime de Soi et un exercice de réponse aux éventuelles moqueries à l’école.

Le lendemain matin, Bénie a écrit les exercices sur deux papiers et elle a expliqué à l’enfant comment le faire. Bénie a amené Enzo dans la douche et l’a mise devant le miroir

– Vas-y, ma chérie. Parle à la petite fille que tu vois dans le miroir.Enzo Ep8

L’enfant a fait cela plusieurs fois et elle retrouvait le sourire et la confiance en elle-même.

Bénie était contente aussi. Reconnaissante, elle constatait que c’était une bonne chose que Nipo envoie l’enfant après avoir rasé sa tête. Elle savait que Nipo avait fait tout cela pour essayer de lui faire mal à elle. En envoyant l’enfant à Bénie, Nipo voulait provoquer le mal-être mais Bénie avait décidé de faire de ce week-end, un moment unique de développement personnel pour elle-même et pour sa fille. Dieu est toujours au contrôle vraiment, se disait Bénie. J’imagine les dégâts si l’enfant était restée seule là-bas après cette agression capillaire. Personne n’allait s’occuper de l’aider à gérer son choc émotionnel. Ces gens sont des malades !

– Enzo, il faut recopier ces deux textes et tu vas les mettre dans cette enveloppe.

– D’accord maman, répondit l’enfant en se mettant à recopier

– Il est important que tu les écrives toi-même comme ça tu liras ton écriture. Tu peux signer avec ton nom, en bas

– Okay!

Enzo Ep8 2

– Garde-les dans ton sac d’école. Quand tu en a besoin, pour te motiver, tu pourras les lire. Si quelqu’un te parle mal de ta coiffure, voilà ce que tu vas lui répondre.

– Merci maman. Je me sens beaucoup mieux.

– Et tu te sens belle ou pas ?

– Ouiii ! Je suis belle !

– Exact, ma Super Héroïne à moi. Tu es belle et tu es aussi intelligente. I love you !

Pendant tout le week-end, Bénie a remarqué que Enzo avait le tic de toucher sa tête pour chercher ses twist et ses perles. D’habitude, elle aimait bien jouer avec ses tresses et les perles des tresses dans ses doigts. A chaque fois, l’enfant constatait que ses cheveux n’étaient plus là et disait : oh mes cheveux ont disparu!

Ep 8 Bénie

Et à chaque fois, Bénie la rassurait

– Enzo, tu as juste changé de coiffure et tu auras de nouveaux cheveux bien plus beaux. Tu vas t’habituer à ta nouvelle coiffure et tout va s’arranger.

Bénie n’a rien dit à Nipo sur cette agression sur les cheveux de sa fille. Elle s’est contentée de rendre compte à son avocate et d’informer ses parents.

Maître Korazo a encouragé Bénie à rester Zen et positive en tout : on va envoyer tout ça au juge et on verra la suite…

Oui, on verra, se dit Bénie. On verra la suite…

Peace & Love,

AmaZone.

Pour lire la suite: Episode 9

Auteur : Faby I. AmaZone

Auteure et Blogueuse. Passionnée par le Bien-être, la Santé Mentale et comportementale, le Développement Personnel et la Spiritualité.

8 réflexions sur « Episode 8 [BÉNIE] La profanation des cheveux »

  1. Bravo , j’ai commencer à la lire je l’apprécie beaucoup , j’ai écris une FanFiction et je viens de débuter pourriez vous me donnez votre avis sil-vous-plait ?

    J'aime

      1. Bonjour je vous donnes le lien de mon site , je ne suis pas sur que vous allez apprécier .. elecologie.home.blog

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s