Blog

à la Une

[e-Book] Développement Personnel d’abord!

Et si l'Africain ignorait le développent ?

Nous vivons sur un continent où le terme ‘‘Développement’’ fait couler beaucoup d’encre et d’argent…

On parle souvent du ‘‘renforcement des capacités’’. Mais de quelles capacités s’agit-il en réalité ? Et, à quel niveau ce renforcement peut-il vraiment être efficace et durable ?…

Nous sommes habitués à dire de nous-mêmes que nous sommes pauvres. Et nous sommes convaincus que nos problèmes seront résolus par ‘‘quelqu’un d’autre’’…

J’ai écrit ce livre pour expliquer en détail de quelle manière ce concept de développement personnel peut effectivement nous aider à faire face à la quasi-totalité de nos problèmes.

L’Afrique est un continent parmi les autres dans le monde…

Merci de lire et de faire lire!cover3D-DPD-transTéléchargez gratuitement votre eBook ici.

Notez que pour une meilleure lecture sur les téléphones portables, il vaut mieux utiliser des applications telles que AI Reader, ReadEra, etc…

 

 

[AUDIO] Pourquoi il vaut mieux ne pas « prier » pour l’argent?

Bonjour mes amigos 🙂

Récemment un ami-lecteur m’a contactée avec cette question :

« J’ai lu qu’il ne faudrait pas prier pour l’argent. L’auteur dit que cela est enfantin du point de vue spirituelle de demander à Dieu de nous donner de l’argent. Peux tu me dire ce que tu en penses et m’expliquer cela? »

Je vous partage l’essentiel de la réponse que je lui ai donnée en espérant que vous aussi cela va vous inspirer et vous aider à méditer sur cette question.

Par la suite, je lui ai écrit ceci : « L’exemple que tu as donné est très bien. Focaliser sur l’objectif. En fait, ça ne veut pas dire que tu ne feras pas les efforts qu’il faut pour avoir l’argent, mais l’argent ne va pas être une obsession pour toi car en fixant sur l’argent, tu sera dans l’anxiété et le stress (besoin de gagner cet argent) ce qui n’est pas le bon sentiment relatif à la foi. Cela fera que tu sera en train de limiter toi-même les bonnes possibilités. Par contre, en focalisant sur ton objectif (voyage) et en te voyant déjà là-bas tu sera dans une bonne émotion, ce qui fera que tu laisseras venir à toi (attireras) les bonnes possibilités. »

Bonne écoute et surtout bonne pratique!

Merci encore à toi H.M. pour ta question 🙂

Peace & Love,

AmaZone.

 

Faut-il choisir entre être heureux et être au courant ?

J’ai constaté qu’il y a beaucoup de personnes qui croient qu’elles doivent choisir entre être heureux et être au courant des choses. Ces personnes pensent que « la vérité est trop dure » et que « quand on apprend la vérité, on ne peut que déprimer.» Elles parlent de ces philosophes qui, à force de « sciencer sur la vie », ont fini par « devenir fous ». Il y a aussi toutes ces personnes qui finissent par devenir aigries, ultra-méfiantes, paranoïaques, fanatiques ou complotistes extrémistes.

Je comprends ces personnes parce que j’ai été là. À un moment de ma vie, moi aussi j’ai ressenti de la souffrance en apprenant des choses…

Ce n’est pas facile de vivre heureux en sachant qu’il se passe des choses cachées et pas du tout bonnes dans le monde, surtout  en matière de politique et de géopolitique.

Ce n’est pas facile de se sentir bien, en sachant qu’au moment où certains meurent de faim, d’autres sont obligés de surproduire et de détruire de la nourriture.

Ce n’est pas facile de réaliser que les guerres et les crimes contre l’humanité n’éclatent pas par hasard.

Ce n’est pas facile d’apprendre que tous les accidents ne sont pas des accidents.

Ce n’est pas facile de constater que quand on parle de la santé, on parle plus des maladies, des médecins et des médicaments.

Ce n’est pas facile de savoir que l’Histoire – notre Histoire- n’est peut-être pas exactement celle qu’on nous a appris.

Ce n’est pas facile d’apprendre que nos aînés, nos leaders en qui nous avons placé notre confiance sont ceux qui maltraitent nos enfants dans les maisons, les bureaux et les églises.

Ce n’est pas facile de voir ou de vivre les injustices lorsque nous sommes des femmes, des noirs, des jeunes, des vieux, des handicapés, des malades, de telles ou telles ethnies, etc…

C’est vrai, ce n’est pas facile. Ce n’est pas évident. Mais faut-il pour autant croire qu’il vaut mieux pour vous de vivre dans l’ignorance pour pouvoir vous sentir heureux ?

Allez-vous arrêter  d’apprendre et de chercher à comprendre les choses de la vie jusque parce que vous avez peur que ce que vous allez découvrir va vous faire souffrir ?

Est-ce à dire que vous préférez vraiment ne pas savoir ? Ou c’est plutôt parce que vous voulez savoir mais sans payer le prix de la souffrance ?

Réfléchissez bien !

Lorsqu’on apprend des choses sur la vie et sur le monde qui nous entoure, il est normal d’être choqué et d’en souffrir. Mais comme on le dit souvent, la souffrance n’est pas l’état permanent dans lequel nous sommes sensés vivre et prospérer. La souffrance est juste un chemin qui mène vers le mieux-être.

Et contrairement à ceux que beaucoup croient, ce n’est pas le fait de souffrir qui nous rend plus forts. Ce qui nous rend plus forts, c’est de traverser la souffrance et de garder de la joie en nous. Ce qui vous rend forts, c’est de faire de votre souffrance, une voie qui vous mène à être heureux.

Vous ne pouvez pas savoir combien de temps cela va vous prendre pour ne plus souffrir de ce que vous apprenez aujourd’hui. De même, vous manquez peut-être d’énergie positive pour vous imaginer tout le bien que la Connaissance pourra vous apporter dans le futur.

Mais sachez que vous êtes responsable de vous engager. Et cela commence par le simple fait de décider d’apprendre et d’accepter la souffrance qui va avec.

Le jour où vous refusez de lire, d’écouter, d’observer et de réfléchir PAR VOUS-MÊMES, c’est le jour où vous vous conformez dans l’ignorance ; vous faites de l’ignorance votre zone de confort. Et quelle que soit la raison que vous vous donnerez pour justifier ce choix, sachez que cette raison n’aura d’autre utilité que de rassurer votre ego et de mentir à votre propre conscience. Votre état d’être heureux dans l’ignorance ne durera pas. Vous l’apprendrez peut-être à vos dépends, c’est à vous de voir.

En ce qui me concerne, je pense que dans la vie il vaut mieux chercher à apprendre et à comprendre. Toujours. Et je sais qu’il est possible d’être heureux et de se sentir bien malgré tout.

On ne vous injectera pas la joie dans un sérum. Il faudra l’installer vous-même!

Comme je l’ai partagé dans Mon Apprentissage du Chemin de la Gratitude , il ne suffit pas d’apprendre les choses pour (se) changer. Il faut surtout pratiquer. Et ce que vous devez pratiquer pour vous sentir bien face aux réalités du monde, c’est : l’ACCEPTATION, le DÉTACHEMENT, le LÂCHER-PRISE, la GRATITUDE et la FOI.

Il y a des choses que vous ne pouvez pas changer et il y a des choses que vous pouvez changer. Apprendre vous permet d’en connaitre la différence.

Apprendre vous permet de focaliser sur ce que vous pouvez changer et d’accepter ce que vous ne pouvez pas changer.

Apprendre vous permet de contribuer au changement global par un changement de vous-même.

Continuez d’apprendre et restez confiants. Un jour, vous vous sentirez bien avec toutes vos connaissances. On ne finit jamais d’apprendre…

Peace & Love,

AmaZone

[AUDIO] Quelle routine pour te sentir bien au quotidien?

Bonjour mes amigos 🙂

En Août 2019, une de mes lectrices m’a contactée avec cette question :

« Je voudrais savoir. Quel est ton rituel pour te sentir bien au quotidien, être en paix avec toi-même et les autres? »

Je vous partage l’essentiel de la réponse que je lui ai donnée en espérant que vous aussi cela va vous inspirer et vous aider à vous sentir bien, un peu plus chaque jour.

Bonne écoute et surtout bonne pratique!

Merci encore à toi M.C. pour ta question 🙂

Peace & Love,

AmaZone.

 

Episode 12 [BÉNIE] L’exigence de la Patience

[Précédemment :  Lire l’Episode 11]

CES ÉVÉNEMENTS SE DÉROULENT EN JUILLET & AOÛT 2019

Juillet et Août sont généralement les mois de vacances. Ceux qui peuvent voyager font les déplacements vers des destinations connues ou à découvrir ; pour voir les amis, la famille ou rencontrer des inconnus et se faire de nouveaux amis. Bénie est une grande amoureuse de voyages mais depuis son divorce en 2015 elle a très peu voyagé à l’extérieur du Gondwana. Elle avait hâte du jour où elle pourra encore voyager tranquillement et surtout voyager avec ses enfants, chose qui lui était impossible pour le moment. Il faut vraiment que j’arrive à convaincre les juges de la Cour d’Appel que je n’ai pas l’intention de « voler » les enfants de Nipo, se disait-elle.

Lire la suite

Episode 11 [BÉNIE] L’espoir des enfants

[Précédemment :  Lire l’Episode 10]

CES ÉVÉNEMENTS SE DÉROULENT EN MAI & JUIN 2019

Après l’audience de plaidoirie en Avril, Bénie était en attente de la suite pour le dossier des enfants devant le juge de l’Enfance. Bénie avait toujours des difficultés à voir Undo et Enzo ensemble car son ex-mari Nipo avait décidé de ne plus envoyer les deux enfants ensemble chez leur mère. Bénie avait déjà rendu compte de cela à son avocate et le problème avait été porté à l’attention du Juge.

Maître Korazo était ferme : il fallait rester zen, donner un maximum d’amour aux enfants et noter tous les agissements mal intentionnés de Nipo pour les besoins des procédures judiciaires.

En mai, Bénie était donc toujours en attente.

Lire la suite

Episode 10 [BÉNIE] Le jeu de la fausse avocate

[Précédemment :  Lire l’Episode 9]

CES ÉVÉNEMENTS SE DÉROULENT EN MARS & AVRIL 2019

En Février, Bénie avait eu l’occasion de parler devant le Juge de l’Enfance. Nipo également avait parlé. Maître Korazo avait alors expliqué à Bénie qu’il restait l’audience de plaidoirie. Le juge avait souhaité mettre l’audience de plaidoirie au 08 Mars mais la fausse avocate de Nipo (Maître Dodo) avait dit que ce jour-là, elle ne serait pas disponible. Bénie et Maître Korazo l’appelaient la « fausse avocate » parce que c’est elle qui avait joué le rôle de l’avocate de Nipo dans le jeu de l’ancienne avocate de Bénie qui en fait était du côté de Nipo sans que Bénie ne le sache. Le Juge Lifo avait donc fixé l’audience de plaidoirie au 22 Mars à cause de Maître Dodo, la fausse avocate de Nipo.

Lire la suite

Episode 9 [BÉNIE] La défense du narcissisme

[Précédemment :  Lire l’Episode 8]

CES ÉVÉNEMENTS SE DÉROULENT EN FÉVRIER 2019

Après avoir encouragé sa fille, Bénie l’avait ramenée chez Nipo sans faire aucun commentaire à ce dernier, ni sur l’agression des cheveux de la petite Enzo, ni sur le fait qu’il l’avait envoyée en week-end seule en gardant son frère Undo.

Bénie savait bien que Nipo jouait à un de ses jeux préférés : la provocation. Elle était décidée à rester en dehors de son terrain de jeu. Bénie se contentait d’observer, de prier, d’envoyer des ondes positives à ses enfants, de noter les événements et de rendre compte à son avocate Maître Korazo.

Avertissement : Cet article est une fiction inspirée d’histoires vécues dans un monde parallèle. Toute ressemblance avec une partie ou la totalité de votre réalité n’est que le fruit de votre imagination.

Lire la suite

Episode 8 [BÉNIE] La profanation des cheveux

[Précédemment :  Lire l’Episode 7]

CES ÉVÉNEMENTS SE DÉROULENT EN JANVIER 2019

Le jour du Nouvel An, Bénie a passé la journée avec ses parents. Elle n’avait pas cherché à voir les enfants : elle était certaine qu’ils se portaient bien et que la Magie de Noël était toujours en action. Elle-même, elle se sentait bien. Confiante, elle continuait de se répéter que tout allait s’arranger pour les enfants et pour elle-même. Et c’était cela son vœu le plus cher. Elle a raconté à ses parents ce qui s’était passé à Noël.

Lire la suite

Episode 7 [BÉNIE] La Magie de Noël (malgré tout)

[Précédemment :  Lire l’Episode 6]

CES ÉVÉNEMENTS SE DÉROULENT EN DÉCEMBRE 2018 

Décembre est un mois spécial. C’est le dernier mois de l’année. C’est le mois des bilans et de réjouissances. C’est le mois de Noël, le mois de la Magie de Noël. Au Gondwana  plus particulièrement, Décembre est le mois que les enfants adorent parce qu’en Décembre il y a Noël : c’est-à-dire les cadeaux, les nouveaux habits, les sucreries et les amusements.

Pour Bénie, ce mois de Décembre 2018 était plus particulier. C’était le premier mois de Décembre qu’elle allait passer sans être avec ses enfants. Le défi était énorme pour Bénie…Connaissant son ex-mari et ses comportements bizarres.

Lire la suite