S’offrir le luxe du véritable PARDON

Depuis quelques semaines j’entends des personnes qui disent « Oh làlà ! J’espère que tu vas lui pardonner et que tout va rentrer dans l’ordre ». Et d’autres qui disent « Il faut lui pardonner car Dieu peut l’aider et il va changer », etc… Cela me fait bien sourire. Je me rends compte qu’il y a beaucoup de personnes (surtout les femmes) qui pensent que pardonner à quelqu’un implique de vivre avec lui, d’être en relation avec lui, de rentrer dans ses jeux, d’accepter qu’il nous fasse tout subir ! On pense que pardonner c’est subir, supporter et encaisser en silence ou en lamentations.
Lire la suite

Responsabilité et Complicité des Femmes dans la manipulation : en sommes-nous conscientes ?

Lorsque nous nous retrouvons dans des situations de souffrance où nous faisons face à la manipulation, nous avons tendance à nous imaginer que les manipulateurs sont LES coupables, les seuls responsables de ce qui nous arrive. Nous avons tendance à nous encrer dans le piège de la victimisation en nous convainquant que nous ne sommes en rien responsables dans ce qui se passe. Dans d’autre cas, nous sommes totalement inconscientes du jeu de la manipulation. Nous préférons ignorer le mal en lui donnant d’autres noms. Cela biensur est plus facile et plus rassurant à court terme, mais cela ne nous aide pas. Ça ne nous aide pas du tout. Je pense que nous avons intérêt à regarder la réalité en face pour prendre conscience de la manipulation et identifier notre propre responsabilité.
Lire la suite

PENSER AUX ENFANTS? Oui! Leur dire, leur montrer…

PENSER AUX ENFANTS? Oui! Leur dire, leur montrer...

Avant je ne comprenais pas où est-ce que nous les humains nous trouvons le courage de maltraiter les autres personnes, et surtout les enfants ! Et puis, j’ai compris que c’est dans l’ignorance et la folie humaine. Dans le cas particulier des Manipulateurs Pervers Narcissiques (MPN), il est difficile de rester calme face à la façon dont ces gens traitent les enfants. Car les MPN sont des êtres qui n’ont pitié de personne, même pas de « leurs » propres enfants. J’ai compris …

Leur mégalomanie les fait penser qu’ils sont les créateurs de leurs enfants et que donc les enfants sont leurs propriétés. On les entend dire « J’ai crée des enfants j’en suis fier ! Nous avons crées des enfants ! ». Non mais allo ?! Tu es qui toi pour CREER un être humain ? On les voit exiger que leurs enfants les vouvoient ou s’agenouillent devant eux. On les voit terroriser les enfants, refuser de manger avec eux et interdire même aux enfants de parler en leur présence. Certains disent à leur enfants de se mettre debout lorsqu’ils entrent dans une pièce ! D’autres exigent que leurs enfants les appellent « Monsieur, Docteur, Professeur, Général, etc…». Non mais allo ?! Toi-même tu es une créature mais tu penses avoir crée d’autres créatures. Quelle prétention ! Rien d’étonnant c’est la réalité des MPN !

Leur froideur émotionnelle les met dans l’incapacité de donner de la vraie affection aux enfants. Certains sont mêmes extrêmement jaloux de l’affection que leurs femmes donnent à leurs propres enfants, une jalousie pathologique qui dépasse les simples caprices des hommes ordinaires. Cette froideur émotionnelle les amène aussi à interdire aux femmes et aux enfants d’exprimer leurs émotions, notamment leur tristesse par les larmes. On les entend dire « On ne pleure pas chez moi J’ai interdit ça! Je ne supporte pas des larmes ! Tais-toi tout de suite ! Si tu pleure je te tape… Si tu n’arrête pas de pleurer, je m’en vais! » Non mais allo !? C’est toi-même qui fais du mal aux autres et puis tu hurles pour leur interdire d’exprimer leur souffrance, de pleurer ou tu fuis les larmes. Quelle incohérence ! Rien d’étonnant c’est la réalité des MPN !

Leur manque d’empathie les amène à polluer, empoisonner et détruire l’environnement de vie des enfants sans le moindre remords de leurs actes nuisibles. On les voit commettre des actes de pédophilie et d’inceste, on les voit amener des prostituées dans leurs maisons, se droguer devant les enfants, faire des enfants avec les domestiques ou avec les sœurs et les cousines de leurs femmes, créer des familles parallèles ; humilier et battre leurs femmes devant les enfants, etc… Certains n’hésitent pas à frapper ou dire des paroles blessantes ou terrifiantes à leurs femmes lorsqu’elles sont enceintes ! On les voit faire voler les familles en éclats puis désireux de faire de la bagarre juridique pour obtenir la garde des enfants alors qu’ils n’ont aucune intention de bien s’occuper d’eux. On les voit accuser, harceler et menacer les mères qui cherchent le bien-être des enfants en premier. Quelle inconscience ! Rien d’étonnant c’est la réalité des MPN !

Leur rancœur les amène à renier leurs enfants et à leur dire souvent des choses négatives. Ils ne pardonnent rien. On les voit passer des années sans parler à leurs enfants ou les culpabiliser pendant des années sous prétexte que les enfants ne les ont pas assez respectés en disant ceci ou en faisant cela. On les voit dire du mal des mères aux enfants genre : « Tout ça c’est la faute de votre mère. Votre mère ne me respecte jamais. Votre mère est une méchante, Votre mère est une incapable ; Elle vous a mal éduqués ; elle vous monte contre moi. Dans le passé votre mère m’a fait ceci et cela, etc… » Quelle irresponsabilité! Rien d’étonnant c’est la réalité des MPN !

Leur croyance qu’ils savent tout et qu’ils sont supérieurs aux autres les amène à imposer tout et n’importe quoi aux enfants. Leur besoin pathologique de contrôle les amène à stresser les enfants constamment, à s’immiscer toujours dans leurs vies et à vouloir sélectionner leurs amis, leurs études, leurs loisirs et tous leurs choix en général. Quel égoïsme ! Rien d’étonnant c’est la réalité des MPN !

Les MPN ne savent pas que nos enfants ne sont pas nos enfants ! Ils ne savent pas que nous sommes tous des enfants Dieu et nos enfants aussi ! En tant que mère, Je pense que la plus grave erreur que nous pouvons commettre est de nous laisser entraîner dans les jeux malsains de la Manipulation et la Perversion Narcissique et de finir par devenir nous mêmes des MPN ! Oui : c’est contagieux. Et tu ne sais pas à quel moment le mal t’attire et t’avale ! Nous devons faire attention à nous. Personnellement j’ai décidé de considérer la Manipulation et la Perversion Narcissique comme une chose qui a été placée sur mon chemin pour me montrer exactement ce que je ne veux pas être et ce que je ne veux pas que mes enfants deviennent. C’est donc une bénédiction et je dis MERCI. Partant de là, je peux focaliser sur ce que JE VEUX !

À tous les enfants du monde, je dédie ces mots. À « mes » enfants spécialement j’ouvre mon Cœur pour leur exprimer mon Amour et mon Espoir.

Je veux leur montrer que je les aime et que je les aimerai toujours, quoi qu’il se passe.

Je veux leur faire sentir que je suis fière et bénie d’avoir eu cette grâce de les porter dans mon ventre, de les accoucher, des les allaiter, de les soigner.

Je veux leur montrer que j’éprouve une joie indescriptible quand je les vois grandir en bonne santé et apprendre toute sorte de choses.

Je veux faire toujours de mon mieux pour leur donner le meilleur de moi-même, tout en leur faisant comprendre qu’il est de leur responsabilité de trouver en eux-même ce que la Vie a de BIEN MEILLEUR.

Je veux leur faire prendre conscience qu’ils sont des Êtes pensants et que donc ils ne sont pas obligés de penser mes pensées car ils ont leurs propres pensées et la capacité de choisir les meilleures pensées du monde.

Je veux leur expliquer qu’ils sont sur Terre pour vivre leur vies, faire leurs propres découverte, leurs propres expériences et non pas pour réaliser mes rêves, combler mes manques, obéir aveuglement à tous mes ordres ou exécuter mes volontés, panser mes blessures, subir mes peurs, corriger mes erreurs ou payer pour les fautes.

Je veux leur promettre que je respecterai toujours leurs choix même lorsque je ne les partagerai pas et que cela n’enlèvera en rien mon amour pour eux, bien au contraire.

Je veux leur dire qu’ils doivent apprendre à donner du Respect, d’abord à eux-mêmes ; ensuite aux autres.

Je veux leur montrer qu’on peut apprendre à ne pas insulter ceux qui nous insultent. À ne pas frapper ceux qui nous frappent. À ne pas blesser ceux qui nous blessent. À ne pas détestent ceux qui nous haïssent. Je veux leur montrer qu’ils sont capables et libres de toujours choisir le Pardon et la Paix.

Je veux les encourager à avoir de la Compréhension et de la Compassion pour ceux qui les manipulent, ceux qui les exploitent, ceux qui les instrumentalisent et ceux qui les maltraitent car c’est cela qui leur permettra d’être des personnes positivement différentes.

Je veux leur montrer que la meilleure protection contre les choses négatives c’est de s’entourer de beaucoup d’Amour et d’accepter le fait que les mauvais comportements des gens ne font que refléter leurs maladresses à demander de l’amour.

Je veux leur faire prendre conscience qu’ils sont l’Espoir de l’Humanité et qu’avec leurs choix ils peuvent contribuer à la création d’un monde meilleur.

Je veux …

Je veux…

Je veux…

Peace & Love

AmaZone

Il faut penser aux enfants! Oui ! Mais…?

Il faut penser aux enfants! Oui ! Mais...?

Lorsque nous les femmes, nous en arrivons à décider de mettre un terme aux liens « sacrés » du mariage, l’une des réactions de notre entourage est de dire « Noon ! Il faut PENSER AUX ENFANTS ». Cette phrase sonne tellement bien qu’on pourrait penser que tous ceux qui disent cela comprennent VRAIMENT toute la profondeur de son sens. Hélas !

Pour beaucoup de personnes « Penser aux enfants » signifie ne surtout pas penser à soi ; ne surtout pas penser à la réalité de ce qu’on vit ; ne surtout pas penser tout simplement. Pour beaucoup « penser aux enfants » signifie décider d’ignorer ou de supporter toutes les maltraitances, toutes les humiliations, toutes les manipulations, toutes les violences au sein d’un ménage. Et cela biensur est la responsabilité de la femme de savoir supporter cela. La femme DOIT faire cela POUR LES ENFANTS! Comme si une femme ne pourrait pas faire mieux pour les enfants.

Donc nous devons continuer à pleurer ou ravaler nos larmes, continuer à nous laisser vivre dans la médiocrité et la mesquinerie, fermer notre cœur à la Vie, immigrer en Enfer et survivre en espérant que cela va faire du bien à nos enfants. Comment cela est-il possible ?!! Nous devons continuer à nous faire insulter, à nous faire manipuler, à nous faire stresser; continuer à nous faire rabaisser et humilier, à nous disputer, à nous crier dessus, à nous battre devant les enfants en espérant que cela va faire du bien à nos enfants. Comment cela est-il possible ?! Continuer à vivre le cœur rempli de tristesse, de peur, de crainte, dans la souffrance en espérant que cela va faire du bien à nos enfants. Comment cela est-il possible ?!

Le plus drôle, c’est que parfois (pour ne pas dire souvent), il s’agit des ménages dans lesquels le « père » ne sert pas à grand chose à part être là physiquement, juste pour la forme en mode « Chef de ménage ». On connait tous ces pères qui n’ont jamais du temps pour être avec leurs enfants, pour les aider à faire leurs devoirs ou simplement écouter leurs histoires d’enfants. On connait tous ces pères qui ne s’occupent jamais de l’hygiène et de l’alimentation des enfants sous prétexte qu’il y a la femme pour cela ou des domestiques recrutés pour cela. On connait tous ces pères qui n’achètent presque rien pour leurs enfants, des pères qu’il faut parfois supplier pour qu’ils payent même les frais de scolarité de leurs enfants. On connait tous ces pères qui ne sont presque jamais à la maison, qui rentrent à minuit et repartent à 6 heures du matin ou qui rentrent de temps en temps, des pères qui passent leurs jours de week-end dans leurs bureaux climatisés pendant que les femmes et les enfants transpirent à la maison. On connait tous ces pères qui terrorisent les enfants tellement que lorsqu’ils rentrent à la maison tout le monde est sur le qui-vive entrain de faire attention à ce tout ce qu’on dit et à tout ce qu’on fait, entrain de craindre les punitions, les critiques, les réprimandes incessantes, les hurlements, les cris, les bastonnades. On connait tous ces pères qui ne savent pas écouter les enfants, qui ne savent pas s’émerveiller de leurs curiosités et de leur progrès, des pères qui ne savent pas dire Merci, qui ne savent pas dire Bravo et qui confondent éducation et élevage. On connait tous ces pères là qui ne donnent que du stress aux mamans et aux enfants.

Et c’est là qu’on doit réfléchir : Qu’est-ce qui fait croire aux gens que les enfants sont mieux lorsqu’ils vivent avec ce genre père dans une même maison ?! Il faut réfléchir ! Qu’est-ce qui fait croire aux gens que les enfants aiment bien ce genre de comportements et qu’ils en ont besoin pour être des adultes sages demain ?! Il faut réfléchir ! Qu’est-ce qui fait croire aux gens que les enfants vont se sentir moins bien s’ils vivent loin de tels individus ?! Il faut réfléchir ! Et surtout, sur le long terme, Quel est l’impact de ces comportements sur les enfants ?! Il faut réfléchir !

Ces pères qui se comportent ainsi, eux-mêmes quand ils étaient des enfants, ils ont eu quel genre de père ? Ils ont eu quel genre de mère ? Ils ont grandi dans quel environnement ? Ils ont eu quels traumatismes dans leurs vies ? Quel était le fondement de leur éducation ? Ont –ils été éduqués ou ils ont juste été élevés ? Ont-ils été encouragés à cultiver la Sagesse ou ils ont seulement cultivé l’Intelligence ? Ont-ils reçus une éducation spirituelle ? Ou bien ils ont juste appris à réciter des prières pre-fabriquées ? Ont-ils été encouragés à faire attention à leur égo ou ils ont été des enfants-rois ? Ont-ils été respectés et traités comme des êtres sacrés ou ils ont été instrumentalisés et maltraités ? Etc …Il faut réfléchir !!

Si notre société est malade et que cela nous désole, pleurer et nous plaindre ne sert à rien. On a déjà assez pleuré et on se plaint déjà trop. Dire que c’est Dieu qui réglera ce problème à notre place, ne sert à rien non plus. Nous devons avoir le courage de regarder la réalité en face, de RECONNAÎTRE que ça ne va pas, de reconnaître que nous sommes responsables et de décider de CHANGER ! Nous ne pouvons pas continuer à faire les mêmes choses dans les mêmes conditions et nous attendre à avoir des résultats différents. Ce serait de la folie comme le dit une citation d’Albert Einstein.

Si nous voulons un avenir meilleur pour nos enfants, nous devons apprendre à leur transmettre LES VRAIES VALEURS !

Nous devons connaitre la nette différence entre EDUCATION et ELEVAGE : un enfant c’est l’homme ou la femme de demain. C’est un être pensant. C’est une âme divine. Il ne suffit pas de lui donner à manger et à boire, de le laver, lui faire couper les cheveux, lui faire des jolis tresses et l’habiller. Il ne suffit pas de l’envoyer à l’école. L’esprit aussi a besoin d’être nourri, nettoyé et entretenu. Nous devons avoir la sagesse de montrer le chemin de la Sagesse.

Nous devons changer complètement les environnements dans lesquels ils sont éduqués : nous devons installer des environnements remplis d’Amour, de Bonté, de Compassion et de Joie !

Nous devons changer ce que nous leurs disons à chaque instant et Nous devons changer la manière dont nous les traitons : nous devons arrêter de les insulter, de les culpabiliser, de les instrumentaliser, de les terroriser et de les décourager. Nous devons arrêter de les punir de ne pas savoir quelque chose, d’oublier ou de mal faire quelque chose parce qu’ils sont en apprentissage de la Vie, tout comme nous. Nous devons surtout apprendre à ne pas projeter nos réalités sur les enfants !

Nous devons apprendre à les écouter attentivement, à leur dire des mots positifs, des mots gentils, encourageants et qui les tirent toujours vers le haut ! Nous devons arrêter de les maltraiter, de faire souffrir leurs cœurs innocents et d’intoxiquer leurs esprits.

Nous devons changer nos comportements afin qu’ils apprennent de nous par l’exemple : nous devons arrêter d’élever nos égo vers le ciel en nous faisant passer pour des êtres spéciaux et supérieurs aux autres. Nous devons arrêter d’accuser et de culpabiliser les autres. Nous devons arrêter d’utiliser les autres comme des objets. Nous devons arrêter de hurler et de crier, de haïr et d’être rancunier. Nous devons arrêter de taper sur les autres. Nous devons arrêter de nous manquer de respect et de perdre notre dignité. Nous devons arrêter d’accorder trop d’importance à choses matérielles, à l’argent notamment. Nous devons arrêter de salir, de polluer et de gaspiller les ressources naturelles, etc…

Nous devons chercher toute la Sagesse nécessaire à cette noble mission d’être Parents : Nous devons arrêter avec ces idées folles comme quoi les enfants sont nos choses, nos objets, nos gens que nous avons crées nous-même et qui sont là pour subir nos manipulations, exécuter nos ordres, répondre à nos besoins, adopter nos pensées, réaliser nos rêves ou subir nos propres démons intérieurs.

Nous devons tout CHANGER.

Il faut que nous arrêtions de penser que c’est nécessaire de vivre ensemble dans les murs d’une maison même lorsque dans ces murs on y fait n’importe quoi ! On sait que certains enfants subissent des grandes violences physiques et psychologiques, des actes de pédophilie et d’incestes au sein des ménages parfaitement unis en apparence. Il faut que nous arrêtions de croire que ce qui est important c’est de balayer les maisons, de les décorer et de les remplir de beaucoup d’objets matériels! On sait que certains enfants et certaines femmes souffrent le martyr, certains se suicident alors qu’ils habitent dans des palais brillants. Ce qui est nécessaire c’est de vivre bien là où on se sent BIEN. Là où on a la Paix et la Tranquillité. Ce qui est important c’est de faire le grand ménage dans nos Cœurs afin de les remplir d’Amour, de Lumière et de Joie de vivre.

Personne ne dit que ça ne va être facile. On dit juste que c’est possible et que c’est nécessaire. Nous sommes conscients que nous devons le faire, alors nous le faisons avec amour et enthousiasme.

Peace & Love

AmaZone

Pour en découdre, nous devons relever NOTRE niveau.

Jessy m’a demandé : « Comment donc vivre ou en découdre avec un MPN? »

Je pense qu’il n’y pas une façon unique de vivre avec un MPN. La façon de vivre ces expériences dépend de chaque femme et de sa personnalité. Ça dépend aussi du contexte avec différents paramètres d’ordre social, culturel, religieux, économique, etc… Nous sommes tous différentes et les MPN sont aussi différents. Chacun a sa façon de s’adapter aux expériences de la vie. Mais dans tous les cas, je pense qu’il y a quand même deux phases : la première phase quand on n’a pas encore pris conscience pour reconnaître les comportements d’un MPN chez le partenaire. La deuxième phase quand on a identifié les comportements du partenaire comme des signes de la Manipulation et de la Perversion Narcissique.

Lire la suite

Blessures invisibles, souffrances invisibles.

Jessy a écrit dans un commentaire que c’est vraiment dur de vivre avec un MPN. C’est vrai que ça peut paraitre très dur de vivre avec un MPN. Mais je peux dire que cela n’est pas si dur que ça parce que généralement au début on ne se rend pas compte. Bon, en réalité on remarque des choses mais on ne réalise pas que c’est un début de quelque chose de grandement grave. On remarque des petits trucs auxquels on ne prête pas vraiment attention. C’est avec du recul, en repensant à tout ce qui s’est passé, qu’on réalise que en fait plusieurs signes étaient là pour nous montrer mais qu’on n’avait pas compris. C’est ça l’ignorance. Et puis, généralement on est encore bien jeune au moment de choisir nos partenaires. On ne connait encore rien de la vie et c’est comme si on entre dans les couples justement pour apprendre : Apprendre le meilleur et le pire !

Lire la suite

Entre la Santé et la Maladie il n’y a qu’un pas…

Quand j’entends les gens dire que nous ne pouvons pas dire si une personne est un Manipulateur Pervers Narcissique (MPN) parce que nous ne sommes pas des médecins, cela me fait bien sourire. Ça me fait penser à ces fausses idées qu’on nous a inculquées comme quoi seuls les gens qui sont passé par les Facultés de Médecine peuvent savoir la maladie dont nous souffrons et nous en guérir !

Je crois qu’on n’a pas besoin d’avoir un diplôme en Médecine pour constater des symptômes et pour savoir que ces symptômes correspondent probablement à une maladie x…

Lire la suite

Aide-toi et le Ciel t’aidera !

Face aux situations de confusion et de souffrance, nous adoptons des comportements différents. Par rapport à ça, il existe deux types de personnes :

  • Certains vivent la situation dans l’inconscience ou dans le déni. C’est à dire qu’ils ne sont pas conscients de la confusion ou de la souffrance ; ou qu’ils refusent de reconnaitre cela comme telles. Ils vont se trouver toute sorte de justifications et d’explications. Souvent c’est l’entourage qui en parle et qui insiste, mais la personne concernée semble ne rien voir, ne rien constater, ne rien reconnaitre vraiment.
  • D’autres personnes arrivent à reconnaître la situation comme une situation de confusion et de souffrance. C’est à dire qu’ils constatent et reconnaissent qu’ils sont vraiment dans la confusion et dans la souffrance.
    Lire la suite

Toutes les expériences sont là pour nous apprendre quelque chose et nous aider à grandir.

Pour moi cela est aussi valable pour mon expérience de mariage avec un homme à l’égo surdimensionné, Manipulateur Pervers Narcissique et Contrôlant.

Après ma décision de divorcer, il y a des gens qui disent que déjà avant, quand nous étions étudiants, ils savaient bien que le MPN était un grand manipulateur et un homme à l’ego élevé et que donc ils ont été étonnés de voir que je sorte avec lui, que je sois sa copine, sa fiancée et puis sa femme. Pour eux ce qui est arrivé n’aurait pas du arriver…

Lire la suite

Le jour où les choses changent brusquement

Dans la vie, il arrive des jours comme ça où tout bascule. Parfois c’est une guerre qui éclate ; parfois c’est une catastrophe naturelle qui s’abat sur nous. Parfois c’est juste une information qui vient tout bouleverser. Dans tous les cas, lorsque cela se passe, on sait que ce jour-là est le jour où les choses changent brusquement. Toutes les personnes qui ont expérimenté les guerres et les catastrophes naturelles sauront de quoi je parle.

Dans la nuit du 12 au 13 Septembre 2015, j’ai appris que mon mari entretenait des rapports sexuels avec la domestique qui gardait nos deux enfants depuis presque 3 ans, et qu’elle était enceinte. C’est une fille que j’ai adoptée dans mon cœur et éduquée comme ma propre fille. Je la considère comme ma propre fille. Je l’ai confié à l’enseignant de mon fils pour qu’il lui apprenne à lire et à écrire et je lui ai transmis ce que je sais de la Vie en la considérant comme ma propre fille. Jusqu’à maintenant les enfants la considèrent comme leur grande sœur et vice-versa. Ma fille n’a connu que B. comme baby-sitter.

Lire la suite